Du beau temps, une bonne ambiance, un carton plein de bonnes volontés...

Du soleil, de la couleur, les flobarts, trois vendeurs de crabes et de fruits de mer...

Des peintres, les magnifiques maquettes de flobarts de Mr Delpierre, les associations, la buvette...

La scène, ça chante et ça danse...

Tout le monde a l'air content. Deux journées agréables, chaleureuses, mais sans surprise.

 

1

2

3

En fait, tout cela masque un grand nombre de problèmes.

 Surtout  un manque de nouveautés. Les  mêmes choses se répètent année après année. Ce ne sont pas les intervenants qui sont en causes, c'est la mauvaise préparation de l'évènement.

 Deux mois avant, début mars, rien n'était démarré !

A la première réunion, on apprend :

  • que nous n'aurons pas de stand/tente
  • que l'association du personnel communal se désengage de  l'organisation  (lassitude ?)
  • que monsieur le maire ne prévoie aucun budget particulier     

            Monsieur Tourret distribue, tant bien que mal, les tâches, à la secrétaire de mairie, aux vendeurs de fruits de mers et aux associations et "débrouillez-vous".

            Deux réunions en tout avec juste la promesse de la scène, d'une sono, les chalets en bois, des tables et des chaises.

            Les commerçants n'ont pas été invités aux réunions préparatoires

             Dans des conditions aussi mauvaises, bravo au secrétariat de la mairie, aux bénévoles, aux pêcheurs/vendeurs et aux associations !

Pour la communication, ce n'est pas mieux.

La Fête du Crabe prévue samedi et dimanche est annoncée dimanche et lundi à la radio et dans la Voix du Nord..

  • On m'a plusieurs fois demandé un programme
  • On m'a plusieurs fois demandé des toilettes publiques
  • Comme  pour toutes les manifestations à Audresselles, les problèmes de parking ne sont pas envisagés et rien sur la sécurité.

 J'arrête là la liste du bureau des pleurs.

 Que faire pour 2018 ?

            Pour en avoir discuté avec certains intervenants, il semble que trois points ressortent :

1.       Démarrer dès maintenant la réflexion sur le rendez-vous 2018

2.       Créer une association dévolue uniquement à l'organisation de cet évènement et qui serait ouverte à tous : Bénévoles, associations, municipalité, personnel communal, restaurateurs et commerçants, etc.

3.       Obtenir l'engagement de monsieur le maire et du conseil sur un soutien logistique et financier.

 A suivre...

Bon été à tous

Antoine BENOIT pour Cap Audresselles