" />

CAP AUDRESSELLES

19 février 2020

CAP AUDRESSELLES - LES PORTRAITS : Isabelle COULANGE

isabelle

Posté par cap audresselles à 12:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]


18 février 2020

CAP AUDRESSELLES - LES PORTRAITS : Antoine BENOIT

antoine

Posté par cap audresselles à 12:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 février 2020

En cas d'absence les 15 et 22 MARS, pensez au vote par procuration.

vote par procuration

Un électeur peut donner procuration s'il ne peut se rendre au bureau de vote le jour de l'élection.

L'électeur qui donne procuration désigne librement l'électeur qui votera à sa place. L'électeur désigné doit respecter 2 conditions.

1re condition : L'électeur qui donne procuration et celui qui vote à sa place doivent être inscrits sur les listes électorales de la même commune.

2e condition : Le jour du vote, un électeur ne peut pas détenir plus d'une seule procuration.

 

Pour donner procuration, l'électeur doit se présenter :dans un commissariat de police (où qu'il soit), ou une gendarmerie (où qu'elle soit),ou au tribunal dont dépend son domicile ou au tribunal dont dépend son lieu de travail.

L'électeur doit s'y présenter en personne

L'électeur qui donne procuration doit remplir un formulaire. Il peut  

  • soit utiliser le formulaire disponible sur internet : il faut le remplir et l'imprimer, puis le remettre en personne à la gendarmerie, au commissariat ou au tribunal,  (voici le lien : cerfa_14952_01)
  • soit remplir à la main le formulaire papier disponible à la gendarmerie, à la police ou au tribunal.

Le formulaire doit soit être rempli sur 2 feuilles (pas de recto verso).

Il ne faut pas remplir : le lieu d'établissement, la date d’établissement, l'heure, l'identité de l'autorité habilitée (mention Devant) et la partie réservée à la signature. Ces mentions seront renseignées lors de la remise du formulaire aux autorités compétentes (commissariat, gendarmerie, ou tribunal).

L'électeur qui donne procuration doit se présenter en personne auprès des autorités compétentes (commissariat, police, tribunal) avec un justificatif d'identité admis pour pouvoir voter (carte nationale d'identité, passeport ou permis de conduire par exemple). Il n'a pas à fournir de justificatif sur le motif de son absence (obligations professionnelles, vacances, habitant d'une commune différente de celle où il est inscrit sur une liste électorale, ...).

Il  remplit à la main les mentions laissées vides sur le formulaire : lieu d'établissement, date d’établissement, heure, identité de l'autorité habilitée (mention Devant) et partie réservée à la signature.    Ces formalités accomplies, un récépissé lui est remis.

L'électeur qui doit voter à la place de l'électeur absent ne reçoit aucun document. C'est à l'électeur qui lui a donné procuration de l'informer.

Le jour du vote, l'électeur qui a reçu procuration doit  avoir sa propre pièce d'identité, se présenter au bureau de vote de l'électeur qui donne procuration,

et voter au nom de ce dernier en respectant les mêmes règles que les autres électeurs.

 

Posté par cap audresselles à 19:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 février 2020

COMPTE-RENDU DE LA RÉUNION PUBLIQUE DU 24/01/2020

  Un grand merci aux personnes présentes à notre réunion

Lors de cette réunion, tous les candidats se sont présentés.
Les priorités de Cap Audresselles ont été énoncées.
Les échanges avec le public ont été nombreux.
 

Antoine Benoit


Voici les différentes questions posées par le public et la réponse de Cap Audresselles:

 - Pourquoi n’y a-t-il pas eu de permanence d’élus comme cela avait été annoncé lors de la dernière campagne électorale ?

En effet, lors de la dernière campagne électorale, Cap Audresselles avait proposé de faire des permanences d’élus pour rencontrer les audressellois et mieux connaître leurs attentes. Nous avons soumis l’idée à plusieurs reprises à monsieur le maire et notre demande concernait tous les élus, mais il y a eu un refus, à chaque fois, de mettre à disposition un local. Nous serons, dans l’avenir, disponibles et à l’écoute et nous voulons ouvrir les commissions futures aux audressellois qui le désirent même s’ils ne sont pas des élus.

 - Comment comptez-vous aménager la place du calvaire en espace vert ?

Cela va dépendre des possibilités budgétaires, des avis des habitants, des commissions.

Un véritable espace vert convivial serait intéressant. Il faut être réaliste et sans aides extérieures (subventions), nous devrons faire avec peu de moyens.

 - Le camping rapporte de l’argent, pourquoi ne pas le mettre au budget municipal, en faire profiter la mairie ?

Il existe en effet un excédent du budget du camping, il y a aussi la problématique du travail des employés municipaux au camping et payés par le budget principal, donc vos impôts.

Des solutions officielles existent  pour qu’une partie du budget du camping aille au budget principal de la mairie. Le projet existait déjà au budget présenté en avril 2019, mais la chambre régionale des comptes a émis un avis défavorable cette année :

Avis de la chambre régionale des comptes no 2019-0197

Séance du 1er août 2019 : CONSIDÉRANT que le projet d’un remboursement au budget principal, par le budget annexe « camping »…

…CONSIDÉRANT que cette prévision de recette doit être sincèrement évaluée ; que les éléments de calculs de ces frais transmis par l’ordonnateur sont insuffisants et ne concordent pas avec les données du compte administratif 2018 ; qu’ainsi, cette prévision de recette ne paraît pas présenter un caractère sincère et ne peut, en l’état, être inscrite au budget 2019.

 Nous récupérerons une partie des bénéfices du camping pour le budget principal, mais, attention, la modernisation du camping est aussi plus que nécessaire.

- Il paraît qu’à la mairie d’Audresselles, la TVA n’est pas récupérée, il s’agit d’un gâchis budgétaire, qu’en pensez-vous ?

En effet depuis plusieurs années , les TVA du camping, de l’assainissement, ne sont pas déclarées, ne sont pas récupérées.

Pour ces deux budgets, la TVA doit être déclarée par la mairie et depuis début 2012, ce travail n’a jamais été fait. Nous sommes donc fraudeurs et nous avons eu déjà au moins deux redressements fiscaux pour le camping. Outre les pénalités, il nous faut rembourser les TVA perçues qui sont encore dans les caisses d’Audresselles.

Enfin les TVA payées entre 2012 et 2018 ne pourront plus être remboursées, car nous sommes hors délais !  Un pactole mis à la poubelle !

Nous pouvons encore récupérer les TVA payées 2019 et 2020 et nous pouvons essayer de négocier les retards de déclarations.

Cap Audresselles s’engage à déclarer les TVA pour arrêter ce gâchis budgétaire.

D’autre part, le budget principal n’est pas soumis aux déclarations de TVA, mais nous pouvons récupérer une partie des TVA (la FCTVA) ce qui n’a jamais été fait depuis au moins 10 ans. Nous ferons ces démarches.

  - À propos de l’assainissement,

nous avons perdu les TVA payées/récupérables.

D’autre part, la loi nous oblige maintenant le transfert de la compétence Assainissement à la communauté de commune. Fin 2018, à l’unanimité, le conseil a voté le transfert au 1er janvier 2019 de toutes nos installations d’assainissement en l’état et la « cagnotte qui va avec ». 272 000€ annoncé fin 2018 et en fait 205 000€ en définitive.

Il faut savoir que notre station n’est pas aux normes et ne fonctionne pas normalement. Les rapports de la police des eaux, année après année, sont tous négatifs.

Aucun rapport d’activité annuel n’est fourni par Audresselles alors que c’est obligatoire. Notre Assainissement est inconnu de l’administration et bien évidemment de nous-mêmes.

Les frais d’étude et les travaux prévisibles dépasseront nettement nos moyens de 2018.

Cap Audresselles soutient que notre décision du conseil de novembre 2018 était sage et laisse à l’ensemble de la communauté de commune le soin de rattraper notre retard.

 Lire  le compte rendu du conseil du 29novembre 2018  http://capaudresselles.canalblog.com/archives/2018/12/02/36912822.html

 - Que voulez-vous dire quand vous parlez de  politique de logement cohérente ?

À Audresselles, il existe un problème démographique, la population vieillit, il y a moins de résidents permanents,la population diminue, les jeunes ne peuvent pas s’installer à Audresselles , les prix sont trop chers, il n’y a pas d’offre. Le nombre d’enfants scolarisés à Audresselles est en baisse. 

Rien n’a été fait depuis le dernier lotissement il y a presque 30 ans (rue Surcouf)

Il faut donc une politique de logements aussi bien locatifs que de propriétaires.

Il faut se référer au PLUI qui a été voté en décembre dernier pour recenser les terrains constructibles. Il existe 2 zones constructibles de respectivement 0.5 et 1.5 ha. Nous devons étudier ce dossier à fond et trouver des solutions pour attirer de jeunes familles et maintenir un village de résidents. Audresselles ne doit pas être qu'une vitrine touristique.

 - Que souhaitez-vous faire sur l’ancien terrain de boules à l’entrée du village ?

Un projet de 4 logements est prévu par notre maire…

Mais le terrain n’était  pas constructible, puis constructible, puis le projet bloqué…

Si cela est encore possible, Cap Audresselles est favorable à un arrêt du projet de construction et pour réunir cette parcelle à l’ensemble espace vert du calvaire, éventuellement remettre le terrain de boules et/ou la réalisation d’un square pour les petits.

  - Comment pensez-vous accompagner les jeunes collégiens et lycéens ?

Il apparaît primordial d’écouter les jeunes, d’avoir un point écoute. On pourrait réaliser un conseil municipal des jeunes comme cela se fait dans d’autres communes.

De toute façon, on pourrait verser les aides financières qui n’ont pas été données depuis 2 ans.

 - Que voulez-vous faire avec le colis, le repas de Noël ?

Le colis de Noël, le repas de Noël pour les aînés doivent être évidemment maintenus.

La question de l’âge minimal a été posée, il ne sera pas modifié.

Par contre nous pouvons réfléchir à un colis « couple». Nous pouvons réfléchir au colis sur inscription pour éviter d’en préparer trop et limiter la dépense.

On peut rêver que le repas ait lieu un jour à Audresselles dans une belle salle municipale rénovée.

On pourrait également reprendre l’idée d’une habitante de mettre plus de produits du terroir dans le colis.

 - Que pensez-vous de l’entretien du village ?

Le problème de la propreté du village est réel. C’est une priorité pour Cap Audresselles.

Il manque des poubelles, trottoirs jonchés de crottes de chien, la place n’est pas nettoyée après le marché, etc.

Il existe des solutions peu onéreuses pour l’améliorer  dans un premier temps.

Remettre des poubelles aussi bien dans les rues et en bord de plage.

On pourrait solliciter des subventions dans ce domaine.

 - Que pensez-vous des trottoirs ?

La problématique de l’état des trottoirs est évidente. Dans beaucoup de rues, ils sont impropres à la circulation piétonne.

Il faudra réaliser un plan de rénovation des trottoirs en fonction des priorités et selon nos possibilités budgétaires, . Tout cela est très coûteux et il faudra des années pour rattraper le retard qui a été pris.

 - Qu’entendez-vous par «  défendre l’école » ?

Il y aura une fermeture de classe à la rentrée prochaine à l’école d’Audresselles ce qui engendrera des classes à 4 niveaux. Il y aura 40 élèves. 

Ce projet de fermeture de classe est déjà dans les cartons de l'inspection mais elle sera annoncée après les élections.

Les locaux de l’école ne sont toujours pas en bon état.  Pour «  défendre l’école », on peut donc déjà la rendre plus attractive par la réalisation des travaux de base, par des rénovations. Nous nous devons d’être proches des parents et des enseignants.

On en revient aux problèmes démographiques évoqués plus tôt dans notre débat .En travaillant sur la politique de logements, on peut également attirer des familles pour que les effectifs augmentent.

Nous nous battrons pour l’école et pour une scolarité des petits de qualité !

- Que comptez-vous faire pour l’entretien de la Manchue ?

D’après la loi, ce n’est pas une compétence municipale; il faut demander des autorisations, réaliser des demandes aux instances concernées. Normalement nous n’avons aucun droit de retirer les végétaux et creuser le lit de la rivière.

Rien ne nous empêche de ramasser les déchets plastiques… 

Nous ferons, comme maintenant, dégager le bouchon de galets au moment des fortes pluies.

- Que comptez-vous faire pour l’entretien des fossés, des chemins?

Si vous pensez à la rénovation du chemin de Salle, il y a très longtemps que cela n’a pas été fait.

Il y a plusieurs années que la municipalité annonce la mise en route des travaux…

Il est certain qu’il faut s’occuper de l’entretien des chemins, par priorités, selon le budget.

-Quel est votre avis sur les terrasses ?

Dans ce domaine, Il faut se référer à la loi.  Cette loi est claire : les trottoirs appartiennent au domaine public, donc à tout le monde.

Pour les occuper dans un but lucratif, il faut une AOT (Autorisation d’Occupation Temporaire) contractualisée avec la mairie. La loi stipule l’obligation de la rédaction d’un cahier des charges et le paiement d’une redevance. La gratuité étant interdite. Ce n’est pas un droit, mais une autorisation qui peut-être annulée à tout moment si les termes du contrat ne sont pas respectés.

La loi c'est des devoirs et des droits.  Le but n’est pas de taxer les commerces à outrance, mais c'est aussi et surtout leur donner un vrai droit d'exploiter leurs terrasses. 

De plus, le principe  de ces AOT a été voté en conseil municipal 4 mai 2018 à l’initiative de Mr Tourret. Mais cela n’a jamais été appliqué.

À terme, il faudra bien repenser la place du Détroit, la circulation, les trottoirs pour les piétons, l’esthétique…

Relire à ce sujet : http://capaudresselles.canalblog.com/archives/2018/05/07/36386376.html

- Que pensez-vous de l’organisation du marché ?

Il faudra probablement penser à un stationnement au niveau du marché selon les saisons, le nombre d’occupants et mettre en place une organisation efficace.

- En ce qui concerne le fonctionnement de la mairie, que comptez-vous faire ?

Tout d’abord, une permanence d’élus pourra se mettre en place par exemple le samedi matin.

Puis, les horaires d’ouverture de la mairie seront à revoir pour pouvoir accueillir correctement les audressellois.

Il sera important de recréer du lien avec les autres instances comme les autres communes aux alentours, la communauté de communes, le département … qui pourront nous aider.

Nous devons revoir l’administration du personnel communal, y mettre de l’organisation et de la rigueur et respecter les droits des salariés.

- Que pensez-vous du fait que le dernier flobart d’Audresselles , le Ludovic Pascal ait quitté le village ?

Ce problème n’est pas du ressort de la mairie, mais des associations locales.

L’association des plaisanciers a renoué contact avec l’Association des Flobarts des deux Caps

La future mairie fera de même.

 - Il paraît important de sécuriser les routes, que comptez-vous faire ?

C’est en effet un sujet à traiter ; la révision des panneaux, le marquage au sol, la vitesse modérée, le stationnement seront notamment à revoir.

La progression en matière de sécurité doit être une préoccupation permanente de la nouvelle municipalité.

             --------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 En définitive, beaucoup de sujets ont été abordés.

Rien que les questions posées ci-dessus montrent le nombre important de « chantiers » à ouvrir pour Audresselles. Bien d’autres sujets auraient pus être abordés.

Notre progression dépend de notre engagement, nous en avons. Notre progression dépend de notre porte-monnaie et là c’est plus difficile, nous n’en avons qu’un. Nous n’augmenterons pas les impôts durant cette mandature.  Nous récupérerons de l’argent par une gestion rigoureuse, une partie des bénéfices du camping sera utilisée pour le village et nous irons chercher des aides extérieures (subventions....).

Nous travaillerons en équipe. CAP AUDRESSELLES est  structurée, avec de la compétence et assez représentative de notre population.

Avec ce même budget mais avec un travail de groupe, nous avons véritablement possibilité de faire beaucoup plus pour Audresselles.

Nous avons la conviction et la volonté de travailler en équipe. C'est pourquoi, nous vous invitons à voter liste entière

 

Cette réunion a été pour Cap Audresselles l'opportunité d’écouter, de connaître les principales préoccupations des audressellois.

Ce fut aussi l’occasion de présenter notre équipe soudée et très engagée. Nous vous avons communiqué la liste de nos engagements.

Ce travail va être poursuivi par l’équipe qui passera prochainement voir directement les Audressellois pour se présenter, pour recueillir leurs avis et leurs doléances et leurs idées.

 A la veille d'élections municipales, beaucoup de rumeurs circulent. Pour celles qui nous concernent, n'hésitez pas à nous contacter pour vérifier vos informations. 

            Je m’engage personnellement à mettre tout en œuvre pour respecter les engagements de Cap Audresselles.

Antoine Benoit

 

 

Posté par cap audresselles à 21:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


25 janvier 2020

L'équipe CAP AUDRESSELLES vous remercie d'être venus si nombreux à notre rencontre.

Notre réunion publique s'est tenue hier soir (24/01).  Vous êtes nombreux à vous être déplacés. Nous tenons très sincèrement à vous remercier d'être venus à notre rencontre.

audresselles

Nos objectifs de la rencontre d'hier soir étaient de présenter les membres de l'équipe, d'annoncer nos engagements et surtout vous écouter et de répondre à vos questions.

Pour tous ceux qui ne pouvaient pas se libérer hier, sachez que nous restons à votre disposition pour vous rencontrer. Ne vous fiez pas aux rumeurs qui peuvent parfois circuler. Venez à notre rencontre, interrogez-nous, écoutez-nous et challengez-nous ! 

Dans les semaines qui vont suivre d'ici les élections du 15 Mars, les membres de notre équipe viendront vers vous en effectuant du porte à porte.

Nous préparons une synthèse du jeu de questions/réponses d'hier que nous partagerons sur notre blog dans les jours à venir. En attendant voici quelques photos prises lors de cette belle soirée.

Amicalement, 

L'équipe CAP CAUDRESSELLES.

accueil

Antoine Benoit

audresselles

audressellois

Christelle Evrard

convivialité

dialogues

discussions

elisabeth Baillet

équipe

Fabien Markiewicz

Franck Ternisien

Graziella Lefilliatre

Isabelle Coulange

Lauriane Poultier

Patrice Guerrin

préparatifs

sandrine fasquel

Posté par cap audresselles à 11:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

23 janvier 2020

CAP AUDRESSELLES : la liste.

trombi

14 candidats, réunis autour d’Antoine Benoit pour former l’équipe CAP AUDRESSELLES qui se présente à l’élection municipale.

Le groupe affiche une volonté forte d’instaurer une nouvelle façon de travailler : Fonctionner en équipe, agir en toute transparence et retrouver une proximité avec tous les habitants.

 


rappel:

Réunion Publique Cap Audresselles

Vendredi 24 janvier à 19h

Salle de la briqueterie

 

Présentation des candidats de la liste Cap Audresselles

Dialogue avec les audressellois

Posté par cap audresselles à 19:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 janvier 2020

extrait de la voix du Nord du 22 janvier 2020.

VDN_20200122_01

VDN_20200122_02

Posté par cap audresselles à 21:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 janvier 2020

Réunion Publique Cap Audresselles

 

On dit que... Il paraît que...  Soit disant que...                   

  STOP aux rumeurs !  Venez nous rencontrer, nous écouter, nous intérroger. 

 

Reunionpublique

Réunion Publique Cap Audresselles

Vendredi 24 janvier à 19h

Salle de la briqueterie

 

Présentation des candidats de la liste Cap Audresselles

Dialogue avec les audressellois

Posté par cap audresselles à 23:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 décembre 2019

extrait de la voix du Nord du 30 décembre 2019.

20191230_01

 

 Roger Tourret « ne finira pas   en beauté » son dernier mandat  

À l’âge de 80 ans, Roger Tourret cédera les clés de la mairie d’Audresselles en mars prochain.   Lâché par ses quatre adjoints, l’élu a été mis en difficulté sur son dernier mandat.  Il dit assumer ses actes et ses choix : « J’ai fait ce que j’avais à faire. »  
Contrairement  à ce qu’exige la loi,  à Audresselles, aucun commerçant ne paie cette taxe à la mairie. Le maire ne s’en cache pas. 
LA RÉUSSITE DU CAMPING MUNICIPAL
Depuis son arrivée à la tête d’Audresselles, Roger Tourret se félicite de la transformation du camping municipal, situé sur un terrain communal. Il a actuellement une capacité de 200 emplacements. « On a réussi à en faire un camping propre », précise l’élu. Un bloc sanitaire a été créé, des routes ont été aménagées et des mobil-homes sont venus remplacer les tentes. Mais il reste encore quelques travaux à effectuer, comme la création d’un système de sécurité à l’entrée pour les voitures. Au total, le camping emploie sept personnes sur la période d’ouverture, de Pâques à la Toussaint.
2 FRAGILISÉ SUR SON DERNIER MANDAT
Le cinquième mandat de Roger Tourret a été mouvementé. Depuis deux ans, le conseil municipal d’Audresselles est fragilisé. La mairie a été placée sous tutelle depuis le non-vote du budget en 2018. Aujourd’hui, le maire se retrouve seul. Ses quatre adjoints ont quitté leur fonction. « Les élections vont tout remettre au clair », confesse Roger Tourret. Si l’élu ne se représente pas, il espère que la liste qui est en train de se constituer avec quelques membres de son équipe, et qu’il soutiendra, va « rebondir ».
En parallèle, l’octogénaire a été mis en garde à vue en août 2019. Avec sa secrétaire, Roger Tourret est suspecté de faits de détournement de biens et de fonds publics. Une enquête est toujours en cours. L’élu regrette de terminer son mandat ainsi : « Je ne finirai pas en beauté. »
3 SES REGRETS
Concernant son dernier mandat, Roger Tourret déplore le blocage quant à la construction d’une maison de retraite. En cause : des nouvelles réglementations. « Le terrain est encore là, mais rien ne bouge, c’est dommage », souligne le maire. Il estime que cette résidence permettrait aux personnes âgées du village de profiter des commodités sur place et ajouterait un nouveau service dans la commune.
L’élu déplore également le blocage de son projet de lotissements près du monument aux morts. « Une procédure est en cours, indique Roger Tourret, un voisin a déposé plainte car il ne verrait plus la mer. »

 

Le maire ne demande pas de taxe d’occupation du domaine public 

En France, selon la loi, un commerce qui occupe le domaine public (trottoirs ou places) doit détenir une autorisation d’occupation temporaire (AOT). En retour, le commerçant doit payer une redevance. Le montant est fixé par la commune.
Mais à Audresselles, aucun commerçant ne paie cette taxe à la mairie. Le maire ne s’en cache pas : « Si je ne fais pas payer, c’est mon problème », affirme Roger Tourret. Pourtant, ce manque de recettes est conséquent et entraîne une hausse des impôts. Par ailleurs, certains commerçants, qui souhaiteraient revendre, ne pourraient pas puisqu’ils ne sont pas déclarés.
Interrogé sur la question, Antoine Benoît, l’un des opposants, explique pourtant qu’un vote à ce propos a été effectué lors d’un conseil municipal : « Même le maire a voté. » Depuis, le village d’Audresselles ne s’est toujours pas mis en conformité.

 

Pour l’opposition, le bilan « est catastrophique »  

Entrée au conseil municipal lors des élections partielles en 2018, la liste Cap Audresselles fait figure d’opposition principale au maire. Pour Antoine Benoît, l’un de ses membres, le bilan de Roger Tourret est mauvais, aussi bien en termes d’idées que de réalisations. « Ce sont six années où il ne s’est rien passé », se désole-t-il. Il pointe du doigt l’absence de conseil municipal depuis avril : « Légalement, il doit y en avoir quatre par an », précise-t-il. Antoine Benoît rappelle aussi que la mairie est placée sous tutelle. De nombreux redressements fiscaux ont été dressés. En cause : les déclarations de TVA (taxe sur la valeur ajoutée) n’ont pas été faites, notamment celle du camping municipal et de l’assainissement. Malgré ces contrôles, la mairie continue de fonctionner, « mais il n’existe plus aucun dialogue », dénonce l’opposant. Selon lui, le futur maire aura un important travail à effectuer en reprenant la tête de la ville, en mars.

Posté par cap audresselles à 13:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]