" />

CAP AUDRESSELLES

18 septembre 2018

- Savez-vous comment fonctionne la newsletter du blog CAP AUDRESSELLES ? -

newsletter1

Vous êtes nombreux à nous demander de relayer par email ou par les réseaux sociaux les publications postées sur le blog CAP AUDRESSELLES. L'inscription à la Newsletters vous permet de ne rien rater.

 Si vous souhaitez ne rien rater de nos futures publications, entrez votre adresse mail dans le bloc situé dans le bandeau à gauche et cliquez sur "M'abonner".

           modop newsletter0

 

Une fois que vous aurez rentré votre adresse mail dans le bloc, Canalblog vous redirige vers la page suivante.

modop newsletter

Vous avez le choix de garder l'anonymat. Nous n'aurons alors pas connaissance de votre identité ni de votre adresse email.

Les notifications de nouveaux messages correspondent aux alertes mail que vous recevez chaque fois qu'un nouvel article est publié sur le blog CAP AUDRESSELLES.

Une fois cette étape validée, vous allez recevoir un message qui va vous indiquer que vous êtes bien abonné(e) à la newsletter, mais qui va également vous demander de valider votre inscription en cliquant sur le lien de confirmation. N'oubliez pas ce petit truc essentiel ! 

Pensez à bien vérifier votre boîte mail, le message peut arriver dans le dossier SPAM.

Posté par cap audresselles à 22:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


31 août 2018

entretien avec Hugues Hornoy (en charge du PLUI à la T2C)

J’ai rencontré monsieur Hugues HORNOY le 16 août 2018 à l’Hôtel de la Communauté de Commune des 2 caps.

Monsieur Hornoy s’occupe du PLUI et a bien voulu répondre à mes questions.

PLUI = Plan Local d’Urbanisme Intercommunal

Transformation du camping de la corniche en parking

Antoine Benoit : Le projet concerne t’il uniquement le périmètre de l’ancien camping de la corniche ou également des parcelles agricoles sur l’arrière de la ferme Randoux ?
Hugues Hornoy : Le projet actuel concerne uniquement le périmètre de l’ancien camping
AB : Y a-t-il des constructions prévues en plus du parking
HH : Pas à ma connaissance
AB : Qui paye ?
HH : Le Conseil Général
AB : Qui pilote le projet ?
HH : Le conseil Général  et de même pour le détournement de la départementale au niveau du Noirdat
AB : A quel Délai ?
HH : ?

 PLUI (Plan Local d’Urbanisme Intercommunal)

Actuellement invalidé, le nouveau PLUI devrait être validé fin 2019 avec enquête publique prévue mi 2019.

D’ici là, c’est l’ancien POS qui prévaut.

AB : La parcelle « ex-terrain de pétanque » est t’elle constructible ?
HH : Non dans le cadre de l’ancien PLUI (espace vert), je pense que oui dans le POS valable actuellement et probablement constructible dans le nouveau PLUI.
AB : Comment est « zonée » la parcelle entre le camping et la Manchue ?
HH : Dans le PLU cette parcelle est « zone camping »
AB : Et le « terrain de foot » qui sert actuellement pour les camping-cars ?
HH : Il est en zone protégée et tout changement serait difficile.
AB : Peut-on transférer des zones constructibles sur un autre point de la commune ?
HH : Oui

 

Merci à monsieur Hornoy pour son accueil.

Antoine BENOIT

Posté par cap audresselles à 22:47 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 août 2018

Compte rendu du conseil municipal du 10 août 2018

 

compte-rendu conseil muni

  Nous ne pouvons plus nous cacher ! 

 Cap Audresselles vous propose un compte rendu du conseil municipal du vendredi 10 août 2018 et donnera son analyse en fin d'article.

 Compte-rendu du conseil

Participants :

Mrs : Roger Tourret, Paul Ellart, Patrick Boucher, Bruno Depothuis, Nicolas Denis,  Benoît Geneau de Lamarlière, Jean Leone,  Hugo Pouyet, Michel Nicolas,  , Franck Ternisien, Olivier Hugon

Et secrétaire : Dorothée Pouilly.

Absents : Raouti Chikaoui, Antoine Benoit (pouvoir à Franck Ternisien), Graziella Lefilliatre (pouvoir à Olivier Hugon)

                      18h00 : Ouverture de la séance

Lecture du Procès-verbal du précédent conseil. 

Pour rappel : le conseil du 4 mai 2018 portait sur la décision de mise en œuvre d’une AOT (Autorisation d’Occupation Temporaire) pour les terrasses installées sur le domaine public.

Question d’Olivier Hugon « C’est prévu pour quand ? » 

=> Roger Tourret répond alors que le nécessaire sera fait dès la fin de la période estivale, en Septembre.

  PV adopté et signé par les conseillers.

 Bruno Depothuis est nommé secrétaire de séance.

Ordre du jour : (tel qu’il était inscrit sur la convocation)

  • Débats sur les orientations générales du Projet d’Aménagement et de Développement Durable. (PADD)
  • Budget primitifs 2018 + Compte Administratif 2017 : Commune - Assainissement – Camping de la Chambre Régionale des comptes.
  • Projet de création d’un parking.

Olivier Hugon fait part de son regret de voir 3 sujets majeurs pour le village traités en un seul et même conseil. Il regrette également de ne pas avoir été entendu sur sa demande de report au lundi suivant, afin que le débat puisse bénéficier de la présence de tous.

Enfin, il fait savoir que la convocation envoyée le mardi pour organiser un conseil le vendredi  ne respecte pas le délai minimum légal de convocation.

 Débats d’orientations générales du Projet d’Aménagement et de Développement Durable. (PADD)

Pour rappel le PLUI (Plan Local d’Urbanisme Intercommunal), qui était en vigueur jusqu’ici a été  suspendu.  2 associations ont déposé un recours auprès du tribunal administratif qui l’a finalement jugé illégal. Nous sommes donc revenus à l’ancien POS (Plan d’Occupation des Sols) pour cadrer l’urbanisme sur notre territoire. Une nouvelle enquête publique pour un nouveau PLUI doit maintenant sortir.

Une réunion publique d’informations sur la révision du PLUI s’ést tenue le 27 Juin à l’hôtel communautaire de la Terre des 2 caps.

Un dossier a été transmis à l’ensemble des élus des 21 communes de la Terre des 2 Caps.

Un débat sur le sujet doit obligatoirement avoir lieu dans chacun des conseils municipaux des 21 communes.

2 pages sur Audresselles dans ce dossier : Le schéma directeur d’aménagement d’Audresselles et le Plan Réglementaire.

Numérisation_20180827

Zone du camping de la corniche :

Bruno Depothuis  rappelle qu’il a été annoncé lors de la réunion publique d’informations sur la révision du PLUI que les surfaces à bâtir pouvaient être déplacées.  Il propose alors de déplacer  la surface constructible prévue sur le camping de la corniche sur d’autres parcelles.

Roger Tourret mentionne que dans ce document le camping de la corniche n’est pas constructible.

Il pense qu’il sera néanmoins assez facile récupérer une partie de surface constructible pour le muter au terrain à côté du monument aux morts (ancien terrain de pétanque). « On va construire sur ce terrain. C’est prévu. Il était prévu au POS donc on va le mettre au nouveau PLUI.  4 maisons sont prévues. »

Zone projet en cours – constructions sur pilotis :

Olivier Hugon s’interroge sur le « projet en cours » qui figure au plan sur une parcelle communale située entre le camping et la rue de la manchue.

Roger Tourret rappelle qu’un projet avait été initié de la part d’un particulier. Ce projet de construction sur pilotis a depuis été abandonné.  Olivier Hugon suggère que, si ce projet est réellement abandonné, qu’on ne l’affiche plus comme projet en cours dans le PLUI.

Roger Tourret pense néanmoins qu’il faut laisser cette parcelle « projet pilotis » en l’état car selon lui il pourrait y avoir un jour une évolution qui permettra de construire de façon sécurisée à cet endroit.

Olivier Hugon demande alors si cette zone pourrait devenir une extension au camping. Roger Tourret répond alors que non car la zone est inondable….

 Les 2 parcelles constructibles :

Les 2 seules zones constructibles n’appartiennent pas à la commune. Il s’agit de la parcelle à proximité de la ferme OSSET et des terrains entre l’église et le site du vieux moulin.

Roger Tourret fait savoir que la procédure d’achat de ces terrains privés est en cours depuis maintenant un peu plus d’1 an. Le temps de négociation est passé, une procédure est engagée. Il annonce que le propriétaire semble maintenant ouvert à la négociation avec un promoteur qui souhaite bâtir. C’est cette société qui anime aujourd’hui les démarches pour acquérir les terrains. 

 Patrick Boucher suggère de provoquer une réunion avec les propriétaires. Refus total de la part de Mr Tourret.

 Bruno Depothuis se pose la question sur le « Cheminement doux à créer » qui figure sur le plan derrière le camping du Mont- Asie jusqu’à l’église.    Pas de réponse.

Olivier Hugon demande si  l’annotation « Problème d’accès route étroite » entre la rue de la manchue et la parcelle constructible pourrait remettre en cause la constructivité de cette parcelle.      Roger Tourret répond que non.  Cet accès pourra s’élargir d’un côté comme de l’autre pour former une artère de 4m minimum comme le veut la loi. D’autre part, il fait savoir que des solutions d’accès existent au nord de cette parcelle.

 Olivier Hugon fait savoir qu’il est regrettable que ces questions n’aient pas été préparées et partagées en amont par la commission urbanisme. Il est regrettable que ce sujet majeur pour le village soit ici bâclé en quelques minutes.

 Pour clôturer  ce premier sujet de l’ordre du jour, Dorothée Pouilly demande un vote de la part du conseil. Roger Tourret demande donc de procéder au vote.

Olivier Hugon précise qu’il n’y pas de vote à organiser. Il s’agissait ici que d’un débat, aucune question n’était posée.

Budget primitifs 2018 + Compte Administratif 2017 : Commune - Assainissement – Camping de la Chambre Régionale des comptes

Suite au rejet du budget primitif 2018 par la majorité du conseil municipal en avril dernier, le préfet a saisi la Chambre Régionale des Comptes pour examiner le budget de notre commune.  

Elle a rendu au préfet son rapport établi le 24 Juillet (voir annexe 1), avec ses recommandations et ses propositions d’ajustements. Le conseil municipal d’Audresselles doit maintenant être tenu informé de ce rapport : c’est la raison pour laquelle le conseil était  convié ce soir.

Un exemplaire des annexes du rapport a été transmis à chacun des conseillers sur la table du conseil.

 Dorothée Pouilly commence la lecture de différents tableaux qui compose la présentation générale des 3 budgets de la commune : Budget principal – Budget d’assainissement – Budget Camping.

 Elle termine sa présentation par la proposition de la Chambre Régionale des Comptes de réévaluer nos 4 taxes :  

  • Taxe d’habitation de 14.87% à 15.47% => + 0.6%
  • Taxe foncière sur le bâti de 8.7% à 13% => + 4.3%
  • Taxe foncière sur le non-bâti de 18.3% à 19.04% => +0.74 %
  • Taxe foncière des entreprises de 24.07% à 25.04% => + 0.97%

Olivier Hugon s’étonne de ne voir sur la table que les annexes du rapport et non le rapport en entier.

Il demande à l’ensemble des élus si tous ont eu connaissance de ce rapport, accablant pour notre commune.

Roger Tourret avoue alors qu’il n’a pas lu ce rapport et ajoute qu’il ne va pas « s’enrhumer par les exploits de la Chambre des comptes »

Olivier Hugon propose alors lecture de quelques extraits du rapport :

Page 3 :

  •  « ni le projet de budget principal ni ceux relatifs aux budgets annexes ne mentionnent les résultats antérieurs (2017) reportés ; que les projets de comptes administratifs 2017 ne mentionnaient pas eux-mêmes les résultats 2016 ; qu’ainsi les documents budgétaires ne présentent pas un caractère sincère … » ;
  • « au regard des pratiques observées et décrites ci-après, les conditions de sincérité des inscriptions budgétaires apparaissent ne pas avoir été respectées »
  • «la chambre appelle l’attention de la commune sur les dysfonctionnements graves observés dans la tenue des documents budgétaires »

Page 10 :

  • « RAPPELLE à la commune l’obligation de tenir une comptabilité d’engagement »*
  • « DEMANDE à la commune de prendre toutes les dispositions pour assurer la bonne tenue des documents budgétaires et le respect du principe de sincérité des comptes »

 Olivier Hugon fait remarquer que la Chambre Régionale des Comptes propose d’annuler les subventions qui ne sont pas encore versées aux associations. Roger Tourret dément.

 La Chambre Régionale des Comptes a corrigé le montant des dépenses de fonctionnement. Une nouvelle estimation a été faite à 581 211€, soit + 45 476€ par rapport à la proposition initiale proposée en Avril au conseil.

Olivier Hugon invite à se poser des questions sur l’origine de cet écart.

Dorothée Pouilly explique une partie de cet écart par l’inscription d’une nouvelle contribution incendie pour un montant de 36 000 euros. (à éclaircir….)

Olivier Hugon fait savoir que cet écart s’explique en partie par l’inscription en dépense de fonctionnement de 28 600€ pour combler le déficit du budget investissement de l’exercice 2017.

Ce déficit aurait dû être présenté au conseil lors de la présentation du compte administratif qui doit avoir lieu chaque année au plus tard le 30 Juin. Cette présentation au conseil, pourtant obligatoire, n’a jamais lieu.  Nos comptes de gestion déficitaires ces dernières années ne sont ainsi pas portés à la connaissance des membres du conseil.

 Il poursuit en faisant lecture d’un tract préparé pour l’occasion par l’équipe CAP AUDRESSELLES, (voir annexe 2) dans lequel il déplore que les Audressellois auront à supporter une augmentation de l’impôt pour faire face aux fautes de gestion et aux nombreux gaspillages. 

  • Des dépenses que nous aurions dû éviter (pénalités, amendes fiscales et pénales).
  • Des dépenses imputées au budget principal (financées par nos impôts) pourtant imputables au budget du camping (donc finançables par les bénéfices du camping.)
  • La non-réclamation de la TVA récupérable. (CAP AUDRESSELLES s’est procuré auprès de la perception la liste des montants de TVA déclarés depuis 2012 : la liste est vide).
  • L’absence de demande de subventions.
  • Des décisions prises en conseil, qui ne s’appliquent pas en comptabilité (non-encaissement de loyers et de redevances.)

 Olivier revient sur le sujet de la TVA. Il suggère de « stopper l’hémorragie ». Les montants 2013, 2014 et 2015 sont perdus. Il faut maintenant s’organiser pour apprendre à faire ces déclarations avant la fin de l’année pour ne pas perdre 2016 et 2017. Il  propose de demander de l’aide auprès de la perception sinon chez nos communes voisines.

 Enfin il annonce que l’équipe CAP Audresselles adressera prochainement une demande de conseil municipal pour décider de commanditer un audit sur la gestion de notre commune.

 Pour clôturer  ce sujet de l’ordre du jour, Roger Tourret  propose de procéder à un vote pour valider  le budget que la Chambre des Comptes a rendu au Préfet.

Olivier Hugon reprécise qu’il n’y pas de vote à organiser.  Il rappelle, comme l’indique le rapport que ce budget n’est adressé au conseil qu’à titre d’information. C’est le Préfet qui décide de suivre ou non les recommandations de la Chambre des Comptes.

 Projet de création d’un parking.

 Nous apprenions lors de la réunion publique d’informations sur la révision du PLUi qui s’est tenu à l’Hôtel communautaire à  Marquise le 27 juin, que l’Opération Grand Site (OGS) souhaitait prendre en main le projet de mutation de notre camping La Corniche.

Ils proposent un projet visant à créer un parking d’une capacité de 100 places de voiture et de 2 places de bus.

Roger Tourret annonce qu’ils envisageraient par la même occasion de refaire la route depuis la place jusqu’au virage du Noirda.

Aucun document n’est aujourd’hui présenté.

Olivier Hugon rappelle la position de CAP Audresselles sur le sujet : Ce parking ne doit pas uniquement être conçu pour accueillir les randonneurs. Il doit être une opportunité pour régler nos problèmes de stationnement dans le village,  pour désengorger notre centre et permettre aux commerçants d’accueillir leur clientèle.  Il faut imposer qu’il y ait une liaison pour les piétons entre ce parking et la place. La contrainte de traversée de le D940 en toute sécurité doit être prise en compte dans le projet.

Bruno Depothuis suggère de transformer le bâtiment sanitaire existant en toilette public.

Patrick Boucher fait savoir qu’il n’est pas favorable à ce projet. Il juge qu’il n’est pas de l’intérêt de notre commune de réduire la capacité d’accueil du camping. Il propose plutôt d’orienter ce projet de parking sur l’espace vert face au Monument au Morts.

Nicolas Denis demande à ce que les conseillers soient impliqués dans ce projet et suggère de le travailler en commission. Bruno Depothuis appuie sa position en précisant que les conseillers doivent s’exprimer dans l’écriture du cahier des charges du parking.

Olivier Hugon rappelle que le conseil a fait savoir, lors d’un vote cette année, sa volonté de lancer un projet de réaménagement de la place (plan de circulation, trottoirs, terrasses et stationnement). N’ayant pas eu de réponse sur la manière dont le maire comptait avancer sur ce dossier, il suggère de solliciter les mêmes compétences pour ces 2 projets. Ces 2 projets pourraient être menés de manière coordonnée.

Roger Tourret  propose de procéder à un vote pour valider le projet de parking sur le camping La corniche.

En l’absence de document de présentation et sans un travail préparatoire en commission, une majorité de conseillers refuse de procéder à ce vote pour le moment.

Analyse CAP AUDRESSELLES :

 Sur le débat d’orientations générales du PADD (Projet d’Aménagement et de Développement Durable)

Je ressors de ce débat avec autant sinon plus de questions sur l’état actuel des possibilités d’urbanisme dans notre village.  La conformité des documents transmis par la communauté de commune a été remise en cause pendant ce conseil ! Sur quoi devons-nous nous appuyer dans ce cas ?

Le terrain de pétanque est-il ou deviendra-t-il constructible ? Est-ce qu’une partie du camping de la corniche était jugé constructible avant décision de le transformer en parking ?  La zone du projet de « construction sur pilotis »  est-elle à considérer dans la liste des surfaces actuellement constructibles? Cette zone est-elle inondable ?

Impossible pour moi de trouver réponse à ces questions ce soir. Nous irons chercher réponse auprès de la communauté de commune. (voir article suivant)

Sur le Budget primitifs 2018 + Compte Administratif 2017 : Commune - Assainissement – Camping de la Chambre Régionale des comptes

En résumé nos impôts vont augmenter et pourtant le budget investissement dans notre commune va passer à zéro !  On va donc maintenant payer plus pour en faire encore moins !

 Je ne vais pas répéter ici ce que nous avons exprimé et dénoncé dans notre dernier tract. (voir annexe 2)

L’équipe CAP AUDRESSELLES est consternée par chacun des constats qui s’offrent à elle au fur et à mesure que le temps passe. Que de gâchis !

Il est tout aussi affligeant d’entendre Roger Tourret avouer ne pas avoir pris connaissance du contenu du rapport de la Chambre des Comptes !  Il n’est pas prêt à entendre les mises en garde et les recommandations qui lui sont adressés, pire même : il leur rit au nez !

Le débat ce soir a également été l’occasion d’entendre une sorte d’appel à l’aide de la part de notre secrétaire Dorothée Pouilly. « On a été recrutée comme secrétaire de mairie. On n’est pas comptable de formation ! Nous ne pouvons pas avoir la science infuse et agir à la place de la perception! »

Il faut réagir! Il faut renouer le dialogue avec la perception, Il faut prendre conseil auprès de ceux qui savent ! (des experts, les élus de nos communes voisines, etc…)

C’est pourquoi CAP AUDRESSELLES souhaite commanditer un audit sur les finances de notre commune, sur le fonctionnement des agents administratifs et l’application des procédures de gestion des finances municipales.

Sur le projet de création d’un parking

 C’est probablement une bonne idée. Mais encore faudra-t-il se donner les moyens de réussir ce projet.

La voix des Audressellois doit être entendue dans ce genre de dossier !  Nous avons constaté durant ce conseil que certains conseillers sont prêts à y travailler. Mais je doute qu’il leur soit laissé opportunité de s’exprimer.

 

Pour conclure, je ne peux m’empêcher de vous partager le « gag » de la soirée.

 Roger Tourret a proposé un vote en clôture de chacun des sujets traités ce soir.

Il a nous a tout d’abord proposé de voter pour conclure le débat du premier sujet sur le PADD. Il n’était pourtant pas question ici de nous exprimer sur quoique ce soit : aucune question ne nous était posée !

Il nous a ensuite demandé de voter les annexes du rapport que la Chambre de Compte a adressé au Préfet ! Non je n’ai pas rêvé !  Il pensait bien qu’il avait encore son mot à dire sur le budget 2018 alors qu’il n’a pas su le faire adopter par sa majorité.   Il était bien écrit sur ce rapport (qu’il n’a pas pris la peine de lire) que le conseil municipal n’avait qu’à être tenu informé. 

Dernier sujet, et une nouvelle fois Roger Tourret nous demande de nous exprimer par un vote sur le projet parking. Comment voulait-il que son conseil accepte de s’exprimer sans qu’aucun document ne soit présenté !

 Ironie du sort, le seul sujet inscrit à l’ordre du jour qui devait être voté, n’a pas été présenté ce soir!

Une fois de plus le Compte Administratif n’a pas été présenté aux élus. Cela est pourtant obligatoire de le faire chaque année, au plus tard le 30 juin.

  

Enfin, durant ce conseil, j’ai ressenti chez les conseillers de l’équipe majoritaire une vraie lassitude, un grand désarroi et un profond malaise. 

Face à l’évidence, on ne peut plus se cacher.

  

                Olivier Hugon pour l’équipe CAP AUDRESSELLES.

 

Annexe 1 : 20180724_rapport_de_la_chambre_r_gionale_des_comptes

Annexe 2 : Tract_CAP_AUD_sur_le_budget_primitif_de_la_chamb_des_cptes

Posté par cap audresselles à 22:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 août 2018

extrait de la voix du nord du 16 août 2018

Screenshot_20180816-171759

Posté par cap audresselles à 21:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 août 2018

extrait de la voix du nord du 12 août 2018

Screenshot_20180812-093148

Posté par cap audresselles à 09:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]


11 août 2018

De graves fautes de gestion entraînent une augmentation des dépenses de fonctionnement : nos impôts vont augmenter !

impots locaux augmentent

Ci joint le tract CAP AUDRESSELLES suite au rapport de la Chambre Régionnale des Comptes.

bientôt dans vos boîtes aux lettres....

20180810_analyse_CAP_AUD_sur_le_budget_primitif_de_la_chamb_des_cptes

 

Posté par cap audresselles à 09:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 août 2018

Réunion du Conseil Vendredi 10 Août à 18H

Resized_20180807_152511_4283

 

Le rapport de la Chambre régionnale des Comptes Hauts de France est accessible à tous en cliquant sur ce lien 

https://www.ccomptes.fr/sites/default/files/2018-08/HFA201829.pdf

 

Posté par cap audresselles à 14:25 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

27 juillet 2018

Compte rendu de notre entrevue avec Mr le Maire.

Cette semaine, l'équipe CAP Audresselles a adressé les 2 courriers ci-joints à Mr le maire.

20180724_lettre___Mr_Tourret

20180724_demande_d_acc_s_aux__l_ments_budget

 

Antoine Benoit et Olivier Hugon ont été reçus par Roger Tourret mardi  24 Juillet pour échanger sur le contenu des courriers.

Voici notre relevé de notes prises pendant notre entretien :

Finances :

Pourquoi ne pas encore avoir voté le Compte administratif 2017 ?

Mr Tourret : « Cela viendra en temps utile… c’est la chambre régionale des comptes qui décide »…

Réponse peu convaincante.

Rappelons que le compte administratif 2016 n’avait pas été présenté au conseil l’année dernière… Celui de 2017 ne le sera pas. C’est pourtant la loi. Le compte administratif de l’année doit être soumis au vote du conseil au plus tard le 30 juin de l’année n+1.  => Nous sommes hors-la loi.

Où en sommes-nous à propos du budget 2018 ?

Mr Tourret : La chambre régionale des comptes est venue 2 fois et nous attendons leurs décisions…

Nous n’en saurons pas plus.

Devons-nous préparer le budget 2019 ?  

Mr Tourret : Ça ne sert à rien de faire des réunions, c’est trop tôt.

Ce serait peut-être utile de préparer avec tous les conseillers pour éviter un nouveau blocage en 2019 ?

Mr Tourret : Non

Nous sommes et nous resterons dans l’impasse…

Quelles sont les dernières condamnations et redressements fiscaux adressé à la commune:

Mr Tourret nous affirme les yeux dans les yeux qu’il n’y a jamais eu de redressement fiscal à Audresselles. Il n’y a jamais eu de condamnation pour non-paiement de l’URSSAF. « Nous sommes blancs comme neige »

Nous n’en saurons pas plus…..pour l’instant….

Quelle suite à donner à notre suggestion d’un audit financier sur la gestion du compte de la commune et celui du camping ?

Mr Tourret : Non pas question.

C’est pour nous une étape obligée pour optimiser la gestion de notre budget. Nous réitérerons cette demande en conseil. Nous demanderons l’avis de chacun des conseillers sur cette suggestion.

Pouvons-nous consulter tous les documents sur les budgets/finances de la commune ?

Mr Tourret : non, je ne suis pas d’accord

Mais c’est la loi !

Mr Tourret : je m’en fous de la loi

Répondrez-vous à notre lettre ?

Mr Tourret : non

Mr Tourret nous refuse l’accès aux documents relatifs aux finances de la commune. Il nous annonce d’ailleurs que lui-même ne les lit pas toujours. C’est un scandale !

Nous irons les chercher ailleurs.

Urbanisme :

A quand le débat en conseil sur la révision du PLU Intercommunal :

Mr Tourret : C’est prévu mais pas pendant la période des vacances car nous avons besoin des employés de mairie pour la préparation.

Avenir du camping de la corniche : 

Vous avez déménagé le camping pour construire des maisons. Comme cette parcelle ne peut pas être constructible sur 80% de la surface, le projet de parking apparaît

Le parking sera-t-il financé par le Conseil Départemental (Général)  en même temps que la modification du tracé de la D940  au niveau du Noirda ?

Mr Tourret : Oui c’est le Conseil Départemental qui finance

Pourquoi le projet de parking présenté lors de la réunion publique d’information sur la révision du PLUI le 27 Juin prévoie l’intégration de parcelles actuellement agricoles (agriculteurs non informés) alors que le projet du Conseil Départemental se limite au camping de la corniche ?

Mr Tourret : Je ne sais pas.

Vous n’êtes pas à l’origine de ces modifications ?

Mr Tourret : non

Comment comptez-vous avancer sur le projet d’aménagement de la Place ?

Mr Tourret n’a pas su répondre à la question.

Nous lui avons donc fait part de notre position : Ce sujet est lié au projet du parking de la corniche. Ce parking doit servir notre village. Il ne doit pas se limiter à devenir un parking de randonneur, mais il doit servir à contenir l’afflux touristique de notre village.  Une liaison piétonne sécurisée entre ce parking et le centre du village est impérative. Nous pensons qu’il sera bon de solliciter les compétences qui travaillent actuellement sur le projet de mutation du camping pour nous aider à avancer sur notre projet de réaménagement de la place.

Mr Tourret a approuvé l’idée, il l’a retenue et prendra contact avec le Conseil Départemental pour la lui soumettre. Il propose même d’inviter ces acteurs à une réunion avec les membres du conseil.

Autres points :

Propreté :

Nous avons réitéré notre demande d’ouvrir une réflexion pour améliorer la propreté dans notre village. Nous pensons que sans engager de grands projets, il doit être possible de mettre en place des petites mesures qui amélioreront ce point.  Nous lui rappelons d’ailleurs que c’est une préoccupation pour beaucoup de ses administrés.

Mr Tourret ne juge pas cette idée utile, affirme que le village est propre, que personne ne se plaint et nous explique les raisons qui l’ont amenées à retirer les poubelles aux abords des plages : Les résidents secondaires prenaient ces poubelles comme pour décharge publique.

Certes, nous serons toujours confrontés à la bêtise et à l’incivilité de certains mais pour autant nous pensons qu’il faut aussi les encourager à faire autrement. Nous méritons un village propre !

Nous lui demandons pourquoi, il ne s’est pas joint à l’action menée par les maires de nos communes voisines : Ambleteuse, Wissant et Tardinghen qui se sont fait entendre au Conseil Communautaire de la Terre des 2 Caps début Juillet à propos des déchets des touristes à la fin de chaque week-end ?

Mr Tourret n’a pas eu écho des actions et requêtes orchestrées par les maires d’Ambleteuse, Wissant et Tardinghen.

Nous lui adresserons alors la coupure de presse suivante : http://www.lavoixdunord.fr/409121/article/2018-07-03/les-maires-du-littoral-ont-la-tete-dans-le-sac-poubelle-tous-les-dimanches-soirs

 Foire aux crabes : Quels enseignements devons-nous tirer de l’édition 2018 pour mieux préparer 2019 ?

Force est de constater que cette fête est actuellement orpheline. Personne ne la pilote aujourd’hui.

Nous lui proposons donc de faire appel à candidature auprès des Audressellois pour la création d’une association qui la prendrait en charge. Nous sommes convaincus et nous avons pu le constater cette année que des « non-élus » sont prêts à s’engager dans cette démarche.

Roger Tourret approuve notre proposition. Il nous fait alors un historique de cette foire aux crabes en nous rappelant qu’elle avait été initiée par une association de commerçant sous la présidence de Mr Fleury. Après dissolution de cette association cette fête a été abandonnée. C’est l’association du personnel communal qui l’a ensuite remise en place.

Roger Tourret nous affirme alors qu’il nous suivrait dans l’idée de déclencher la formation d’une nouvelle association.

Local pour les élus :

Nous avons réitéré notre demande d’accès à un local communal pour assurer des permanences d’élus.

Mr Tourret : non

Ecole :

Mr Tourret : Il n’y a pas de problème à l’école. Roger Tourret nous fait savoir qu’une liste de travaux à réaliser cet été lui a été adressée, les travaux seront réalisés.

Sécurité :

Nous avons réitéré  notre souhait d’équiper la commune de défibrillateurs automatiques et lui avons ré-adressé une étude que nous avons menée sur le sujet.

Après nous avoir expliqué qu’il regrettait que les professionnels de la santé installés sur la commune n’ait pas fait le choix de s’équiper, Roger Tourret nous propose de mettre ce sujet à l’ordre du jour du prochain conseil. Il est prêt à proposer l’installation de 2 défibrillateurs : 1 sur la place et 1 au camping.

Nous remercions la fille de Mr Tourret qui semble-t-il avait  de son côté déjà tenté de le convaincre. 

Conclusion :

Nous ne pouvons pas sortir satisfaits de cet entretien. C’était une nouvelle fois l’occasion pour nous de désapprouver la méthode Roger Tourret. Il s’affiche ouvertement  au-dessus des lois. Il continue d’agir et de décider seul. Son équipe ne pèse en rien dans le débat.

Malgré les 5 démissions, son budget non-approuvé par les siens, il  ne se remet toujours pas en question. 

 

Pour garder espoir nous garderons en tête les quelques points positifs de cette entrevue : Son approbation sur quelques suggestions que nous lui avons formulées : faire appel à des spécialistes pour dessiner le projet d’aménagement de la place et solliciter le Conseil Général, faire appel à candidature pour constituer une association pour la foire aux crabes et l’acquisition de 2 défibrillateurs.

Posté par cap audresselles à 12:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 juillet 2018

SIX MOIS ET UN PREMIER BILAN

Bonjour à tous...

Six mois se sont écoulés depuis l'entrée au Conseil Municipal des 5 élus "Cap Audresselles".
ll nous est apparu intéressant de dresser un premier bilan sur ce que nous avons pu observer de son mode de fonctionnement.
Premier constat : Jusqu’ici tous les pouvoirs étaient concentrés autours d’un seul homme : Roger Tourret. Il aurait dû selon nous, transmettre le flambeau et se retirer avec tous les honneurs d’une carrière bien remplie, jalonnée durant toutes ces années de certaines réalisations, de certaines avancées. Au lieu de cela, que va-t-il laisser dans la mémoire des Audressellois ? La sensation d’avoir accompli le mandat de trop. Certains faits nouveaux, démontrent clairement que les choses sont en train de changer.

1/ La légitimité du Maire, au sein même de ses propres conseillers, est contestée. Le rejet du Budget Primitif l’a confirmé. Sur ce point il est utile de bien cerner la réalité des choses.
Le Conseil Municipal est composé de 5 nouveaux élus « Cap Audresselles », et de 9 conseillers dont 4 adjoints de la liste RogerTourret ; (Joël Lecouffe nous ayant malheureusement quitté, personne n’oubliera son franc parlé et sa force de conviction…)

Le Budget Primitif aurait donc logiquement dû être voté avec 9 voix pour contre 5. Au lieu de cela, parmi ces 9 Adjoints/Conseillers, un certain nombre a choisi de prendre ses responsabilités, et a fait valoir son droit à ne pas être d’accord.
Nous saluons cette démarche courageuse, comme nous saluons celles et ceux qui par le passé ont préféré donner leur démission plutôt que de se soumettre à la volonté d’un seul homme. Cela signifie tout simplement que sur des questions essentielles concernant votre quotidien, il n’y a pas de clivage majorité/opposition, mais juste des Conseillers qui autour d’une table, sont prêts à dialoguer, à débattre et cela malgré le refus de notre Maire d’autoriser les questions diverses ; questions qui au final, sont celles que vous vous posez, et que nous sommes en droit d’aborder, en votre nom, au sein de ce Conseil.

Des Conseillers Municipaux qui n’acceptent pas que le premier magistrat de la Commune puisse en pleine séance du Conseil Municipal insulter de manière vulgaire l’un des leurs, et qui ont suffisamment de bon sens et d’intelligence pour voter, en accord avec leurs convictions, des mesures qu’ils considèrent cohérentes et justes pour notre commune. Il semble révolu le temps ou Le Maire décide et tout le monde exécute.

2 / Conséquences du rejet concernant le Budget Primitif.
La « communication » faite par la Mairie, immédiatement à la fin de la réunion de Conseil ayant eu pour conséquence le rejet du vote, a été tout simplement scandaleuse. Comment a-t-on pu prendre les habitants de notre village pour des idiots en leur affirmant des aberrations aussi énormes du genre…
« il n’y a plus d’argent pour payer les employés » « plus d’argent pour la fête du crabe » « plus d’argent pour l’école » etc…En terme exact, si une information de ce type était consignée par écrit, cela s’appellerait une « fake News » ; une fausse information ayant pour objectif de tromper toute personne, de le manipuler, pour orienter son jugement.
Nous préférons, afin que tous les habitants puissent être rassurés, vous indiquer clairement ce que dit la loi en matière de budget primitif rejeté. L’article L2321-2 du CGCT précise que certaines dépenses sont « obligatoires » dans une commune. La Chambre Régionale des Comptes ou le Préfet ne peuvent les enlever ou les modifier (une liste non exhaustive de ces dépenses figure à cet article 2321-2 du CGCT)
La rémunération des agents municipaux, les dépenses pour l’école, l’entretien de la Mairie, des voies communales, des cimetières, des stations d’épuration des eaux usées, les impôts à acquitter, les dettes à payer…c’est-à-dire beaucoup de choses qui font que notre village ne cessera pas de fonctionner.
Nous sommes persuadés que beaucoup de nos Adjoints, Conseillers, ou encore habitants de notre village connaissent ces dispositions, et n’éprouvent aucun doute, ni crainte sur ce point. Mais que le premier magistrat de ce village ait pu, malgré de nombreuses années d’expériences, croire à de telles aberrations nous laisse sans voix…

3/ Séance du Conseil Municipal à huis clos
Le Maire possède toute latitude pour demander à ce qu’une séance du Conseil Municipal se déroule à huis clos pour des motifs tels que « trouble à l’ordre public », ou « caractère particulièrement sensible de l’ordre du jour ».
Cette disposition concerne l’article L 2121-18 du Code général des collectivités territoriales (CGCT). On y parle notamment de « principe et d’exception »…
Le principe : Les séances du Conseil Municipales sont publiques.
L’exception : Le huis clos doit d’abord être demandé soit par le Maire, ou trois conseillers.
Ensuite il faut que la majorité absolue des membres du conseil se déclare en sa faveur.
Puisque le principe est la publicité des débats, et pour que la population qui y assiste puisse être informée des décisions concernant la vie de la commune, nous invitons messieurs les membres du Conseil à se prononcer en faveur de ces séances publiques. La présence d’un/une journaliste à cette réunion de Conseil ne représentant pas un motif suffisant pour demander le huis clos.

4/ Annulation des feux de la Saint Jean :
Extrait du communiqué apposé sur la porte de la mairie :
« Les feux de la Saint Jean qui étaient prévus ce samedi 23 juin 2018, jour de la Saint Jean Baptiste sont annulés (pas autorisé par la DDTM de Boulogne sur Mer) »
La Mairie ne précise pas le motif, donné par la DDTM concernant La non-autorisation.

Tout le monde l’aura compris…Les feux de la Saint Jean ont été annulés car la Mairie a oubliée qu’avant d’organiser l’évènement il aurait fallu se mettre en conformité avec la législation et demander, au préalable, une autorisation à la DDTM de Boulogne Sur Mer qui se serait empressée de nous la délivrer sans le moindre problème. Dès lors, rien n’aurait empêché la tenue de cet évènement important pour les habitants et les touristes.

Restons en-là temporairement pour ce premier bilan. Nous aurons l’occasion d’ici peu, de poursuivre ces discussions sur tant d’autres sujets qui vous révoltent. Aussi, nous vous invitons à venir nombreux aux réunions de Conseils afin que la grande majorité des habitants de ce village puisse être informée d’une manière la plus transparente et la plus objective possible.

Très cordialement ;

Votre Conseiller Municipal ;
Raouti Chikaoui
Pour Cap Audresselles

 

 

 

 

 

 

Posté par cap audresselles à 20:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

Pêche du Bar : Les dernières actus du CRPLM Hauts de France.

logo

Trente députés du littoral adressent un nouveau courrier à Karmenu Vella

Un nouveau courrier de députés du littoral ! Compte-tenu de la révision des données chiffrées des captures de bars par les pêcheurs récréatifs, trente d'entre nos élus demandent, dès cette année, une modification de la règlementation en zone nord. Lire le courrier ci-dessous et la liste des signataires.

http://www.crplm.fr
Lettre du Ministre Stéphane Travert au Commissaire Européen , Monsieur Karmenu VELLA ...

Ce site est né de la volonté de pêcheurs récréatifs et de plaisanciers de notre littoral de s'unir et de s'organiser pour promouvoir et défendre leur loisir ; il a également pour ambition de contribuer, avec ses particularités locales, à informer et à sensibiliser les pratiquants à l'environnement marin, à son respect et à la nécessaire pratique éco-responsable de la pêche et de la plaisance.

http://www.crplm.fr
Repassons notre certificat d'étude en attendant ...

Pour nos devoirs de vacances et aussi à l'attention des membres de la commission pêche européens, ce problème (niveau certificat d'études de notre jeunesse ) Sachant que le poids total de bars capturés par les pêcheurs récréatifs français en 2017 est de 212 tonnes (chiffres CIEM), Sachant que le poids moyen d'un bar de 42 cm est de 900 grammes, Sachant enfin que le nombre de pêcheurs récréatifs français de bars est évalué à 800 000, Combien, en moyenne, de bars chacun de ces pêcheurs a-t- il prélevé de bars en 2017 ?

http://www.crplm.fr



Posté par cap audresselles à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]