Cap Audresselles vous propose un compte rendu du conseil municipal du jeudi 22 février et donnera son analyse en fin d'article.

Participants :Mrs : Roger Tourret, Patrick Boucher, Bruno Depothuis, Nicolas Denis,   Benoît Geneau de Lamarlière, Jean Leone,  Joël Lecouffe, Hugo Pouyet, Michel Nicolas, Raouti Chikaoui, Franck Ternisien , Graziella Lefilliatre , Olivier Hugon, Antoine Benoit.

Absents :  Paul Ellart (Pouvoir donné à Bruno Depothuis)

18h00 : Ouverture de la séance

Lecture du Procès verbal du conseil 08 février 2018.

                   PV adopté et signé

En préambule :

  • Questions diverses : Nous demandons pourquoi l'absence de questions diverses à l'ordre du jour. Monsieur Tourret nous répond que c'est lui qui décide de l'ordre du jour et qu'il n'y avait pas lieu d'y en avoir pour cette fois-ci. "Ce n'est pas par ce que vous envoyez sans arrêt des courriers que je dois céder à vos injonctions". Monsieur Tourret nous demande d'envoyer les questions, que nous voudrions aborder, à l'avance pour pouvoir préparer les réponses. (c’est bien ce que nous avions fait….) Donc, en résumé : il ne faut pas envoyer de courrier au maire, mais envoyer des courriers quand même...
  • Permanences à la mairie des élus: Après quelques échanges, la discussion revient sur la proposition que nous avions faite à monsieur le maire : reprendre les permanences d'élus volontaires le samedi matin, comme cela était le cas à l’époque de Mr Lecouffe,  afin de discuter avec les audressellois. Serait-il possible de disposer d'un local ?  La mairie ?

Nouveau refus de monsieur le maire qui ne veut pas ouvrir la mairie le samedi matin mais a quand même proposé cette fois-ci la salle des fêtes...  à suivre…

  • Votes à bulletins secrets : Long palabre suite à notre demande d'utiliser le vote à bulletins secrets. On nous accuse d'un manque de courage de nos opinions, mais le vote à bulletins secrets est finalement préparé (il ne sera finalement pas utilisé). Nous vous expliquerons la raison de ce choix dans notre analyse à la fin du compte rendu.

Ordre du jour :

  • CAMPING
  • TERRASSES

Nomination du secrétaire de séance : Bruno Depothuis .

1. CAMPING

Présentation et mise au vote     Voir en annexes 1

  • dates d'ouverture et fermeture du camping
  • des horaires du bureau
  • des tarifs saison 2018 avec une augmentation de 2%

 Voté à l'unanimité (15 voix)

Longue discussion sur le personnel du camping, leurs contrats de travail, le système des primes.

Actuellement :

2 cogérantes  : Florence BOUCHER et Natacha LISSE. 

  • 2 Contrats de 125 heures  du 15 mars au 9 novembre (8 mois)
  • Plus 1/10ème pour les congés payés
  • Plus 1 mois d'astreinte (693€ bruts)

 4 contrats (CDD saisonniers) sont prévus pour le nettoyage du camping (+ sanitaires Manchue) à 87h par mois sur la base du SMIG + 1/10ème congés payés.

  • 2 personnes pour toute la durée d'ouverture 15 mars au 9 novembre. Elise DECORDE et Danielle HARDUIN.
  • 1 personne du 15 mars au 14 septembre.  Poste non pourvu
  • 1 personne du 10 mai au 9 novembre. Poste non pourvu

Primes:

Ce qui est proposé par monsieur Tourret :  Primes basées sur 2 % du (CA - 260000)

Avec  le CA 2017 (456000 €) cela ferait une prime de 3800€ bruts par cogérante.

 A ce moment Cap Audresselles présente son point de vue au sujet des primes à savoir :

1.        Nous sommes favorables à l’instauration de primes pour le personnel du camping Les Ajoncs.

2.        Nous sommes opposés à la logique de primes au pourcentage du Chiffre d’Affaire. (pratique depuis longtemps disparue du monde de l’entreprise)  mais sommes favorables à des primes forfaitaires.

3.        Nous pensons que ces primes doivent être fonction d’objectifs fixés sur 3 critères :

 

  • Le Chiffre d’Affaire.
  • Le présentéisme.
  • La satisfaction des clients (mesurée par une enquête de satisfaction)

 

 4.        Nous considérons que le bon fonctionnement du camping n’est possible qu’avec l’engagement de tous ses acteurs. Nous souhaitons que tous les salariés (dont le personnel de nettoyage) du camping puissent avoir le droit à une prime.

Il s'en suit une longue et difficile discussion sur le sujet. Nos propositions sont globalement refusées par monsieur Tourret. En particulier monsieur Tourret refuse d'intégrer la "satisfaction client" dans le versement des primes. Refus, également, pour le versement d'une prime au personnel de nettoyage. En fin de discussion, Mr Tourret laisse entendre qu'il pourrait revenir sur ce dernier sujet ...(à suivre dans les prochains conseils..)

Nous reprenons également une idée soutenue ce jour par Mr Lecouffe : Recruter une personne pour l'entretien général du camping et par ce fait, limiter l'intervention du personnel communal  et d'entreprises extérieures. Refus également de la part de Mr Tourret.

Nous faisons remarquer qu’il nous parait totalement incohérent de faire travailler au  camping du personnel communal, dont la charge est reprise dans le budget de la commune alors que le budget camping est ultra-excédentaire !  Pendant que ce personnel agit au camping, l’entretien de la commune est négligé alors que nous sommes en période de haute fréquentation !

En résumé : on paie avec nos impôts (budget communal) des gens pour qu’ils travaillent au camping alors que les bénéfices de ce camping dorment sur le compte !!!

Devant tous ces refus de Mr le maire, nous décidons de voter contre L'ensemble de la proposition sur les contrats de travail et les primes.

     => Voté à 8 voix pour et 7 voix contre (5 voix Cap Audresselles + Mrs Depothuis et Ellart)

 J'interpelle Patrick Boucher sur le fait qu'il a pris part au vote alors que ce chapitre sur les contrats et les primes  concerne son épouse qui est cogérante du camping. Il maintient son vote ... A noter que Patrick Boucher s'était abstenu, il y a un an, sur un sujet similaire.

 2. TERRASSES

 Projet d'AOT présenté par monsieur Tourret s'inspirant de l'AOT et des tarifs pratiqués à WISSANT

        Voir en annexes 2

  • Texte proposé par Mr le maire ce jeudi 
  • Relire notre position, au sujet des terrasses mise en ligne sur ce même blog mercredi soir (cliquez sur le lien)

 

Cap Audresselles:  Nous sommes favorables à cette mise en conformité avec la loi.

Nous faisons remarquer que ce projet important a été préparé vite fait en 3 jours et une seule réunion. Nous relevons également que ce dossier n’est pas du ressort de la commission Tourisme mais doit être traité dans la commission Urbanisme car c'est un sujet d'urbanisme à part entière.

Ce dossier,  qui ne nous avait pas été remis avant le conseil, apparait à notre sens totalement incomplet.

L'aspect esthétique et la sécurité des piétons et des clients ne sont pas évoqués, ce qui est contraire à la loi.

La convention proposée n'est pas assez précise sur les contraintes et les droits des bars-restaurants.

Enfin et surtout, nous pensons que le problème des terrasses doit  s’inscrire dans une réflexion ambitieuse autour de ce que doit devenir le centre de notre village. Nous devons engager une réflexion sur la circulation, sur le marquage au sol.

Nous pensons également que la discussion avec les professionnels est indispensable et qu'il ne doit pas y avoir de perdants dans cette histoire.

 Il faut travailler le sujet. Il nous faut être ambitieux ! Le minimum ne suffit plus !

Monsieur Tourret veut aller vite et procéder au vote...

Un problème personnel oblige un conseiller à quitter la salle.

Pas de vote, donc, Mr Tourret lève la séance. (19h35)

 

Analyse CAP AUDRESSELLES :

 Monsieur Tourret veut faire croire que nous voulons stopper la marche en avant de la commune mais c'est tout le contraire. Simplement nous voulons plus de réflexions, de travail de préparation avant de faire aboutir ces  projets...Par soucis d’efficacité et de cohérence, il faut se fixer des objectifs à long terme pour décider ce que nous devons engager à court terme.

Bientôt le vote du budget ! Comment pourrons-nous écrire un budget sans qu’aucune réflexion ne soient menée sur les projets à venir ?

Une précision :

Lorsque nous avons demandé un  vote à bulletin secret, certains nous ont fait le reproche d’un manque de courage !

Notre engagement, nos prises de paroles et nos écrits n’ont donc à priori pas encore convaincu. Nous y travaillerons.

Maintenant voici en toute transparence la vraie raison de notre choix en faveur du vote à bulletins secrets :

En cas d'égalité des votes dans une vote à main levée : la voix du maire est prépondérante, elle compte double.

En cas d'égalité des votes dans un vote à bulletin secret : la voix du maire n’est pas prépondérante, elle ne compte que pour 1 seule voix.

 Cela aurait pu servir lors du 2ème vote sur le camping.

 

C’était notre deuxième conseil...

  Antoine Benoit pour CAP AUDRESSELLES