Suite à l'arrivée, le 14 janvier,  de l'équipe Cap Audresselles au conseil municipal, nous avons adressé,  le 20 janvier, le courrier suivant à monsieur le maire :

                Monsieur Roger Tourret

Lors de l’élection partielle du dimanche 14 janvier 2018, les électeurs d’Audresselles ont désigné les candidats de l’équipe Cap Audresselles pour occuper les cinq sièges vacants au sein du conseil municipal.

C’est avec honneur, impatience et goût du devoir que notre équipe souhaiterait aujourd’hui se présenter à vous et rejoindre l’organisation municipale en place.

Depuis la démission de nos cinq prédécesseurs, nous imaginons que des rôles et missions sont aujourd’hui à pourvoir. Nous constatons par ailleurs que des « sièges » apparaissent vacants  au sein de chacune des commissions (voir annexe). Nous nous proposerons donc à vous.

Nous tenions donc, par cette lettre, à vous demander de déclencher un conseil municipal spécifique, qui permettrait entre autres, de repréciser rôles et responsabilités de chacun au sein de l’organisation en place.

                Cordialement, Cap Audresselles

 

Nous avons rencontré Mr Tourret ce jeudi 1 février matin. Il nous a fait savoir qu’il avait pris connaissance de notre demande et qu’un conseil sera déclenché « en temps utile ».

Nous avons profité de l’occasion pour lui rappeler que voulons sincèrement participer à la vie du village et de la municipalité. Nous aspirons donc en premier lieu à intégrer les commissions et nous sommes prêts. Monsieur Tourret a indiqué que nous intégrerons les commissions " le moment venu". Monsieur Tourret  nous confirme qu'il n'existe pas de commission pour le camping.

Nous indiquons  que nous aimerions tenir des permanences d'élus volontaires,  deux samedis par mois,  afin de discuter avec les audressellois. Serait-il possible de disposer d'un local ?  La mairie ?

Refus de monsieur le maire qui ne veut pas ouvrir la mairie le samedi matin et que "personne ne s'en ait jamais plaint". Nous précisons que nous demandons simplement un local pour écouter les audressellois. Nous ne parlons pas d'ouverture des bureaux. La réponse : Non quand même...

Cet entretien aura duré 10 minutes...

                Graziella Lefilliatre et Antoine BENOIT pour Cap Audresselles