« Y a-t-il un pilote dans l’avion ? »

Pour les chiffres, nous vous invitons à relire notre analyse préparatoire au conseil, diffusée le samedi 27 avril.  Nous n’avons rien à ajouter, ni à corriger : nous n’avons reçu durant ce conseil aucune contradiction à nos affirmations et aucune réponse à nos questions.

CAP Audresselles n’avait pas prévu un début de séance aussi surprenant et aussi pitoyable.

Monsieur Tourret veut, en dehors des règles, imposer le huis clos et virer arbitrairement la trentaine d’Audressellois présents dans la salle. Nous demandons le vote des conseillers pour décider ou non du huis clos. C’est la loi !

Roger Tourret «  Non ! C’est moi qui décide ! »

CAP Audresselles demande alors au public de ne pas quitter la salle tant que le vote n’a pas eu lieu et interroge alors Mr le maire sur les raisons de son intention.

Roger Tourret «  Je veux le huis clos parce que je veux le huis clos! »

Près d’une heure (si, si !) de blabla entrecoupé de long silence avant que Mr Tourret renonce au vote et donc à son huis clos.  La séance est alors enfin ouverte.

Nous sommes 11 présents. Mr le maire est secondé d’un seul de ses adjoints (Patrick Boucher) et de 9 conseillers dont les 5 membres de l’équipe CAP AUDRESSELLES.

Aucune procuration n’est présentée.

A l’ordre du jour ce soir :  

  • Les comptes administratifs,
  • Les 4 taxes
  • Les budgets primitifs.

Les comptes administratifs :

L’occasion est ici donnée à l’équipe CAP Audresselles d’énumérer les pertes d’argent :

Des recettes non réalisées :

- les TVA non récupérées depuis 10 ans

- les manques à percevoir sur le droit de place (marchés, ducasses, terrasses)

Des dépenses de fonctionnement qui auraient dû être évitées :

- les pénalités de retard de paiement,

- les condamnations,

- l’absence d’assurances pour couvrir les coûts liés aux arrêts de travail des employés communaux.

Malgré tous nos arguments, le conseil approuve les comptes administratifs du budget camping et du budget assainissement.  

Résultats du vote : POUR : 6     CONTRE : 5

Par contre, concernant le budget communal, ça coince ! 

Résultats du vote : POUR : 4     CONTRE : 6     BLANC : 1

Les 4 taxes :

L’occasion est ici donnée à l’équipe CAP Audresselles de faire taire la rumeur selon laquelle, l’équipe serait responsable de la dernière hausse des impôts.

CAP Audresselles rappelle qu’en 2018, c’est la Chambre Régionale des Comptes qui avait été amenée à suggérer à Mr le préfet d’augmenter la part communale des impôts pour combler les déficits des années précédentes. Nous savons maintenant  que ces déficits auraient pu et aurait dû être évités par la mairie.

Résultats du vote : POUR : 5    CONTRE : 1     BLANC : 5

=> Le conseil a donc décidé de maintenir les taux d’imposition qui avaient été réévalués à la hausse l’an passé.

De son côté, l’équipe CAP Audresselles avait fait le choix de voter Blanc.  Comment prendre position sur cette question majeure alors qu’aucune réflexion n’est menée pour définir ce que doit être la politique,  les projets à mener pour notre village.

Les budgets primitifs :

2 budgets primitifs proposés par Mr le Maire (ou plutôt par sa secrétaire) : Le camping et le budget communal.  Le budget assainissement est en effet maintenant repris par la communauté de communes Terre des 2 caps depuis le 1er janvier 2019.

L’occasion est ici donnée à l’équipe CAP Audresselles d’insister sur 3 points :

  • La trop forte augmentation des charges de fonctionnement (+33%) dans le budget communal prévu pour 2019. (Notamment le budget fêtes et cérémonies qui est passé de 20 000 à 66 000€ !)
  • La non-correction des mauvaises habitudes : La mairie n’a toujours pas appris à déclarer la TVA.
  • Le budget d’investissement faible qui illustre l’absence de projet pour notre commune. (seulement 24000€ prévus au budget dont 18000€ pour le cimetière)

Résultats des votes :

Pour le budget primitif camping :  POUR : 4    CONTRE : 6     BLANC : 1

=> Le budget est rejeté.

Pour le budget primitif de la commune :  POUR : 4    CONTRE : 6     BLANC : 1

=> Le budget est rejeté

 

Après l’épisode des 5 démissions,  Mr le maire continue à perdre ces alliés. A ce jour, Roger Tourret ne compte plus que 3 fidèles.

La commune sera placée pour la deuxième année consécutive sous tutelle de la sous-préfecture.

Il est temps que Mr Tourret prenne les bonnes décisions.

Lors de ce conseil, il n’a cette fois pas pu nier les faits et n’a su que se défendre par des « je ne sais pas » ou « ce n’est pas grave » face aux accusations de gaspillage de l’argent des contribuables.

Depuis 2014, notre équipe CAP Audresselles a fait son maximum pour éclairer la population sur le véritable fonctionnement de la commune.

 Nous allons maintenant réfléchir et nous concentrer sur l’avenir…

 

L’équipe CAP Audresselles.