L’Ircantec est un régime réglementaire créé par le décret n° 70-1277 du 23 décembre 1970 modifié, et mis en œuvre au 1er janvier 1971, afin de proposer aux agents non titulaires de l'Etat et des collectivités publiques un régime complémentaire.

Les élus (adjoints) et agents non titulaires peuvent faire valoir leur droit à la retraite auprès de l’IRCANTEC.            

Les cotisations, à ce régime, sont effectivement payées par la commune.

Le problème vient, depuis au moins 2001, la commune ne fournit pas la liste nominative de tous les cotisants élus et personnels.

Malgré toutes les relances de l’IRCANTEC et la condamnation par le TGI de Boulogne/mer du 12janvier 2016 et du 9 février 2018 avec amende de 9200et astreinte de 500 €, monsieur le maire ne répond pas aux courriers et ne fait rien.

Voilà encore un problème de fonctionnement de la municipalité qui entraine une perte d’argent importante et inutile.

Cap Audresselles alertera de son coté la sous préfecture de ce nouveau dysfonctionnement. Un gaspillage de plus, qui coûte cher à la municipalité et donc aux contribuables.

 Antoine BENOIT pour Cap Audresselles