cocarde-conseiller

« Il faut se satisfaire du peu. Celui qui sait s'en contenter sera toujours content. »

Pour nous, c'est affligeant !

Cap Audresselles vous propose un compte rendu du conseil municipal du mardi 27 juin et donnera son analyse en fin d'article.

 

 

 

Compte-rendu du conseil

Participants :

Mrs : Roger Tourret, Michel Nicolas, Benoît Geneau de Lamarlière, Jean Leone, Jean Ruano-Camarro, Joël Lecouffe, Hugo Pouyet.

Absents : Patrick Boucher, Paul Ellart (Pouvoir donné à Monsieur Tourret), Nicolas Denis, Bruno Depothuis

Démissionnés : 4

       Soit 7 présents sur 15 conseillers sensés constituer le conseil municipal de la commune. Taux de présence : 46,6%

 

18h00 : Ouverture de la séance

Lecture du Procès verbal du conseil 13 avril 2017.

PV adopté et signé (8voix)

 

                                       En préambule, Mr Tourret revient sur la question des terrasses des bars-restaurants. "On n'a pas fait de réunion à ce sujet, on n’a pas eu le temps à cause des élections"  ... "On pourrait peut-être voir ça au moment des discussions sur les impôts locaux" ...

        Pourquoi  pas à Pâques ou à la trinité ! (Lire à ce sujet nos comptes rendus des 13 avril et 18 mars).

                                        "Pour une limitation de la vitesse à 30km/h, nous n'avons pas eu le temps à cause des élections"  ...." d'ailleurs on n'a pas de panneaux, ils ne sont pas commandés"

 

 Ordre du jour :

  • Convention Veolia
  • Réforme des rythmes scolaires
  • Divers

                                      

1.        Convention Veolia :

 L’objectif de la séance est de faire adopter la convention qui est en application depuis janvier dernier.

 Roger Tourret se lance dans une lecture à voix haute de la convention.

La lecture est longue, très longue, trop longue. Elle devient très vite incompréhensible par tous.

Bien que tous égarés,  Mr Tourret garde le cap. Après d’interminables minutes de lecture, il vient à bout du courrier puis résume : « On vote ‘Pour’ car pourquoi pinailler ? On est content de Veolia. Ils nous ont rendu service en intervenant à l’école et au camping. »

 Joël Lecouffe précise alors que rien n’était compréhensible dans cette lecture et suggère à l’avenir de transmettre copie des courriers avant la réunion afin que chacun puisse prendre le temps de prendre connaissance du sujet et se forger une opinion. Il aborde également l’intérêt d’une préparation par la commission censée traiter du sujet. Roger Tourret précise alors « on ne va pas faire une réunion toutes les 48heures ».

Mr Lecouffe suggère un tour de table, qui finalement n’aura pas lieu… On est bien trop pressé d’en terminer avec ce sujet soporifique.  

« Si on ne vote pas, ils vont nous couper l’eau », blague Mr Ruano     => Alors, c’est voté.

         vote :   POUR : 7 + 1 (procuration P.Ellart)      

 

2.        Réforme des rythmes scolaires :

 L’équipe enseignante d’Audresselles a fait savoir qu’elle serait favorable au retour à 4 jours d’enseignements par semaine. (Suppression de l’école le mercredi).  Roger Tourret fait savoir qu’il est également pour un retour à 4 jours comme jadis lorsqu’il n’y avait pas d’école le jeudi. Il  invite les conseillers à se prononcer par vote.

 Jean Ruano, s’étonne alors qu’il faille l’avis du conseil pour cette question qui relève d’après lui plus du ressort du ministère de l'Éducation nationale. Il déplore également à ce moment-là qu’aucun conseiller avec enfant scolarisé ne soit présent ce soir.

 Joël Lecouffe se pose la question de l’impact d’une éventuelle suppression d’emploi.

=>Roger Tourret lui précise qu’il ne s’agit pas d’un emploi, mais que de quelques heures de travail.

 

Mr Lecouffe fait savoir qu’il est membre de la commission en charge de l’école et qu’il n’a pas eu le moindre rendez-vous en 2016 et 2017.  Il a le sentiment de ne servir à rien.

=>Roger Tourret lui répond qu’il sera utile en cas de problème grave.  Il l’invitera par la suite à prendre part à la prochaine réunion du conseil d’école.     «Avec grand plaisir ! » se réjouit alors Joël Lecouffe.

         vote :   POUR : 5 + 1 (procuration P.Ellart)       Abstention : 2 :    J.Ruano et J.Lecouffe.

 

3.        Divers :

 

Aménagement des berges de la Manchue  :

Pour faire face au risque d’affaissement de la chaussée le long de la Manchue,  à proximité du « Bar à soupes », il apparaît urgent d’intervenir.

Un devis est alors présenté, un seul, précise Mr Tourret, car Eiffage ne semble pas avoir le temps de travailler pour Audresselles.

 Il s’agit d’un devis fourni par la Samérienne de Travaux (basée à Hesdin l’Abbé)  de 6950€ hors taxes pour un travail d’enrochement (4 cailloux et travaux divers)

 Joël Lecouffe suggère qu’il faudra veiller à prévenir les riverains de cette intervention.

 Jean Ruano pose la question de l’état du pont, et est très vite rassuré par Mr le Maire.

Roger Tourret précise que l’enrochement est « la meilleure solution. Poser un drain sous la route ne risque que de l’affaiblir ».

 Vote du conseil à l'unanimité (7+1)

 

Lecture de courrier de Mr et Mme Duriez   faisant état d’une situation problématique au sujet des containers poubelles stockés à proximité immédiate de la mairie et de leur maison.

Il est mentionné dans ce courrier que proposer ces poubelles part d'une bonne intention, mais que cela pose quelques problèmes : la présence systématique d’encombrants malgré la présence d’un panneau et d’une caméra factice, les poubelles  débordent jusqu’à leur jardin, l’odeur est épouvantable,  les mouches, les chats et même les rats sont attirés, la clôture est régulièrement défoncée, le risque d'accident est réel, et  l’image du village qui se veut agréable, touristique et pittoresque est très écornée.

 Après lecture à voix haute du courrier. Roger Tourret reconnaît que la situation est gênante. Il précise que déplacer les containers ne fera que déplacer le problème.  Des containers enterrés ont déjà été installés aux campings (les Ajoncs et La Corniche). Une demande a été formulée à la communauté de commune pour en faire de même rue Accary mais classée sans suite pour le moment.

En attendant, une seule solution envisagée : retirer ces poubelles.

 

Lecture d’un courrier du personnel du camping faisant état d’une demande de changement d’organisation de l’astreinte de nuit.

L’astreinte de nuit actuellement assurée par les 2 cogérantes est rémunérée 16.12 € pour une nuit de 11H. La prime de fin d’année qui pouvait compenser cette contrainte a été supprimée.

 Le personnel demande alors au conseil la possibilité d’assurer cette astreinte de nuit depuis leur domicile en assurant une astreinte téléphonique. On pense alors à l’installation d’un boitier de liaison téléphonique à l’entrée du camping avec possibilité d’ouvrir la barrière à distance en cas d’urgence.

Le rédacteur de la lettre précise au passage que l’occupation du mobil-home pour l’astreinte, représente un manque à gagner de 3900€ de revenus locatifs.

 

J.Lecouffe mentionne que les 2 cogérantes ne sont pas là pour assurer la sécurité dans le camping en cas de « boxon » la nuit.

Roger Tourret précise que les 2 cogérantes sont bien accompagnées.

 accord donné pour un essai. (quelle durée ? sous quelles conditions de réussite ?)

 

Travaux sur l’aire de jeu du camping : Des clôtures ont été installées autour de l’aire de jeu afin d’empêcher les chiens errants de faire leurs besoins dans le bac à sable.

 

Achat de chaises pour l’église :

Joël Lecouffe s’étonne de ne pas avoir été invité à se prononcer sur l’acquisition de chaises pour l’église.

Mr Tourret reconnaît en effet que 50 chaises à 25€ l’unité ont été achetées par la commune. Le budget de la paroisse étant nul.

Il en profite au passage pour remercier le restaurant « chez Mimi » de leur avoir fourni en complément d’autres chaises.

          Pas de 1er devis...

 

Clim à l’école :

Durant l’épisode de grande chaleur, on s’est aperçu que les climatisations de l’école ne fonctionnaient plus.  Une commande de nouvelles climatisations a été lancée, mais pas de délai pour le moment. (Pénurie nationale !)

 

Projets de construction :

Joël Lecouffe demande de l’information concernant le projet de construction sur l’ancien terrain de pétanque.

Roger Tourret précise qu’il faut attendre fin 2017.   Il précise également que la procédure d’expropriation engagée auprès de la famille Osset semble avoir porté ses fruits, car la famille a maintenant formulé un accord pour les terrains rue Alexandre Guilmant.

 

Plus de questions diverses, la séance est levée.

 

Analyse Cap Audresselles Caps

 

Sur la forme :

Il est à déplorer que parmi cette assemblée décimée (seulement 7 présents, ils étaient 15 au départ…) seules 3 personnes ont pris part à un semblant de discussion.

Il est clair que l’entrée en matière a littéralement pompé le peu d’énergie qui semblait être entré en salle.  La lecture soporifique de la convention Veolia a achevé les troupes.  Je préconise d’appeler l’ambulance dès le début du prochain conseil….

 

 Sur le fond :   « Il faut se satisfaire du peu. Celui qui sait s'en contenter sera toujours content. »

 

Convention Véolia : On n’a rien compris, mais on vote « pour » quand même. !!

Dommage que la proposition de Joël Lecouffe n’ait pas trouvé écho : faire travailler des commissions dédiées pour mieux préparer ces séances de validation. Il en serait pourtant de l’intérêt de tous.

 

Réforme des rythmes scolaires :

L’objectif était ici de prendre position sur l’aménagement du temps scolaire pour l’année 2017-2018.

2 options sont possibles : le maintien à 4,5jours par semaine ou se prononcer en faveur d’un retour à 4 jours d’école par semaine.

La proposition de rythme scolaire devra faire l’objet d’un consensus entre le conseil municipal et le conseil d’école. La décision finale sera alors entérinée ou non par les services académiques.

Bien que réjoui par la décision du conseil, je suis surpris (mais pas trop) que le débat n’ait pas traité le sujet avec plus de profondeur.

Quel impact d’un retour à 4jours par semaine sur les horaires de classe ?

Ne devrions-nous pas déjà penser à l’accompagnement d’aide aux devoirs qui pourrait devenir obligatoire dès 2018. (Nb : le programme « devoirs faits » sera déployé progressivement dans les écoles en 2018…)

Bref, encore trop peu de choses dites sur l’école qui mérite pourtant tant d’attention….            « Il faut se satisfaire du peu. Celui qui sait s’en contenter sera toujours content. »

 

Aménagement des berges de la Manchue 

Une nouvelle fois : un seul devis !

Pouvons-nous être sûrs que la meilleure solution est celle du devis ? La seule à avoir été chiffrée ? N’avons-nous pas possibilité de faire appel à des compétences externes pour avoir un avis d’expert avant de prendre décision ?

Avons-nous le droit  de toucher à un cours d’eau  sans autorisation?

  

Astreintes  au camping

On peut réellement comprendre que les conditions de compensation de l’astreinte ne pouvaient donner satisfaction au personnel.

Les solutions technologiques permettent effectivement aujourd’hui de « rester connecté »

Il apparaît néanmoins surprenant de lancer ce mode en essai sans avoir fixé de cadre, de conditions de réussite.

Quelle est l’obligation du temps minimum requis avant intervention de l'astreinte ? Quels seront les motifs qui nécessiteront un déplacement ?

Quelle compensation en cas d’intervention ?

Étonnant qu’une autre alternative n’ait pas été suggérée : Pourquoi ne pas mettre en place une véritable astreinte, mieux rémunérée en précisant les responsabilités et la  liste des tâches à réaliser.

 Extrait de la convention collective de l’hôtellerie de plein air à propos des astreintes.

https://www.legifrance.gouv.fr/affichIDCC.do;jsessionid=E905440DCC2FDBEB090B65277A3D6655.tpdjo13v_2?idSectionTA=KALISCTA000005739373&cidTexte=KALITEXT000005655097&idConvention=KALICONT000005635252

 

 Projets de constructions

Ça va bouger, mais pour l’instant on n’en dit pas plus…..  « Chasse gardée ».

En ce qui concerne  les terrains constructibles, Audresselles a-t-il subi une condamnation du tribunal administratif ?

 

Il est affligeant qu’aucun mot n’ait été dit à propos de l’enquête publique  actuellement ouverte à propos de la modification du PLUI. (Pour rappel du 12 juin au 12 juillet.)  Pas de modification à Audresselles ?  Nous reviendrons très prochainement sur ce sujet dont personne au conseil n'en comprend réellement les enjeux.

Il est affligeant qu’aucun retour ne soit prononcé sur le déroulement de la foire aux crabes.

 

 

Propreté dans le village : un début de conscience ?

Je termine ce compte rendu par 2 points de satisfaction  (« Il faut se satisfaire du peu. Celui qui sait s’en contenter sera toujours content. »)

  • Le problème des poubelles stockées devant la mairie semble avoir été compris et pris en compte !
  • On a investi en faveur de la propreté ! (l’aire de jeu du camping !)

 

                                      

Olivier Hugon pour Cap Audresselles, las de se satisfaire du peu…