cocarde-conseiller

 

Notre budget : No bilan, no futur!

Avec un peu de retard, Cap Audresselles vous propose un compte rendu du conseil municipal du vendredi 15 avril et donnera son analyse en fin d'article.

 

Compte-rendu du conseil

Participants : 

Mme : Coralie Cappelle

Mr : Roger Tourret, Michel Nicolas, Paul Ellart, Benoît Geneau de Lamarlière, Joël Lecouffe,  Jean Leone, Jean Ruano-Camarro, Bruno Depothuis, Nicolas Denis (pouvoir de P.Boucher)

Absents :  Véronique Bonnière, Hugo Pouyet, Patrick Boucher.

 

18h00 : Ouverture de la séance

Lecture du Procès verbal du conseil 1er mars 2016.

  •   PV adopté et signé

 

Ordre du jour

Votes des 4 taxes 2016   

Pour les impôts locaux, les taux d'imposition 2015 sont reconduits identiques en 2016. A savoir :

Taxe habitation 14,87 %

Taxe foncière bati : 8,7%

Taxe foncière non bati : 18,30%

Cotisation foncière entreprise : 24,07%

  • Voté à l'unanimité

Comptes administratifs 2015 et Budgets primitifs 2016

Rappelons que la commune gère 3 budgets distincts : Le budget communal, le budget assainissement et le camping.

a)Commune

CA 2015

  • Dépenses (fonctionnement + investissement) = 587500 €
  • Recettes (fonctionnement + investissement) = 614100 €
  • Excédent = 26600€

BP 2016

  • Dépenses (fonctionnement + investissement) = 708850 €
  • Recettes (fonctionnement + investissement) = 708850 €

 

b)Assainissement

CA 2015

  • Dépenses (fonctionnement + investissement) = 66300 €
  • Recettes (fonctionnement + investissement) = 314200 €
  • Excédent = 247900€

BP 2016

  • Dépenses (fonctionnement + investissement) =370000 €
  • Recettes (fonctionnement + investissement) = 370000 €

 

c)Camping

Les chiffres pour le CA de 2015 doivent être recalculés par la trésorerie, car problème sur quelques centimes.

BP 2016

  • Recettes (fonctionnement + investissement) = 541200 €
  • Dépenses (fonctionnement + investissement) = 541200 €

 

  • Les comptes administratifs 2015 et les budgets primitifs (prévisionnels) 2016 ont été votés et adoptés par le conseil.

                Notons une abstention de Mr Bruno Depothuis pour les comptes 2015 et prévisionnels 2016 de la commune et les abstentions de Nicolas Denis et Patrick Boucher pour les comptes 2015 et prévisionnels 2016 du camping.

 

Quelques infos supplémentaires :

  •   Projets d'achat de 2 mobiles homes aux normes handicapés.

 

  • Nicolas Denis propose que l'entretien du camping soit destiné à une personne salariée du camping et non au personnel communal (salarié de la commune). Ouf ! La bonne proposition ! Monsieur Tourret convient en fin de conseil que c'est une bonne idée. Ce dernier évoque une piste ancienne qui était de rattacher la gestion de salle de la briqueterie au camping municipal. OK ! chiche ! On y va avant que cette idée devienne très très ancienne.

 

  • Mr Bruno Depothuis évoque la construction de logements sur l'actuel camping de la corniche. Idée également très ancienne que nous avions défendue lors de l'enquête publique sur le PLUI en 2014. Mr Tourret semble à nouveau favorable à cette idée sans entrer dans les détails. Mr Joël Lecouffe demande combien reste t'il de mobiles-homes à la Corniche ? 6 répond Mr Tourret qui précise que cette parcelle classifiée "camping" n'est pas constructible, une modification du PLUI est à envisager. Envisageons donc et ça peut être long.

 

  • Des explications sont demandées concernant l'accident du camion de la commune ?

Les explications de Mr Tourret sur les circonstances de l'accident ne sont pas claires...

Devis réparation de 20380 € - Reprise par l'assurance au prix de l'argus pour 7900 €

 

Analyse Cap Audresselles

                Les budgets sont excédentaires, les taxes n'augmentent pas et rappelons que la commune n'est pas endettée.

 

                La lecture des lignes budgétaires est longue et ennuyeuse. On ne comprend pas tout depuis la salle. Les colonnes de chiffres fournies par la trésorerie de Marquise ne sont pas parlantes sur l'utilisation réelle de nos impôts en 2015.Le budget prévisionnel 2016 est du même topo. Les colonnes sont bien remplies avec les bons chiffres aux bons endroits pour que le budget soit équilibré et que la trésorerie de Marquise ne nous renvoie pas notre copie.

                Mr J.Lecouffe fait remarquer que voter pour cela ne sert à rien ... Il est évident que les additions et les soustractions sont bien faites, au centime près !

                Mais, est-ce bien l'intérêt d'une réunion de conseil comme celle-ci que de discuter sur ces tableaux comptables. Ne serait-il pas préférable de faire un vrai et clair bilan des investissements et dépenses de la commune en 2015 ? Faire un bilan ! Les dépenses étaient-elles programmées et votées ? C'est, à mon sens, la politique budgétaire 2015 qu'il faut soumettre aux critiques positives et négatives  et au vote des élus.

                De même pour le budget prévisionnel, le conseil doit se prononcer au regard de véritables projets sur 2016 et les années qui suivent. Pour le budget communal, l'assainissement et le camping, il est impossible de connaître intentions de Mr Tourret pour Audresselles en 2016  et encore moins pour les années suivantes. Rien n'est anticipé et planifié. No futur !

                Un bel exemple sur l'absence d'anticipation, L'école : Un conseiller demande si, pour le changement des fenêtres (19000€), une subvention a été demandée ? Non, répond monsieur le maire il était trop tard pour demander un financement. Or, il n'y a jamais eu de véritable projet d'investissement et de rénovation pour l'école, donc il ne peut y avoir des demandes de subventions.

                Nous pourrions prendre l'exemple de la Salle de la Briquèterie où il est prévu de dépenser 120000€ pour faire des extensions sans rien changer de la salle elle-même et je doute que des dossiers d'aide au financement soient en cours. Pour cela il faut réfléchir en amont sur ce que doit être notre salle communale, il faut un véritable projet de salle polyvalente... Rien de tout cela, au contraire, lors du conseil du 1er mars, Mr Tourret affirmait : "La Briquèterie n'est pas destinée à des activités culturelles".

               

                Le manque d'anticipation et de planification est général à Audresselles, un jour à la fois pas plus !

 

Une autre question qui brûle les lèvres de beaucoup d'Audressellois : "Et les terrasses ?"

  • Y a t'il un cahier des charges,  des normes à respecter par les restaurateurs (surface, hauteur, démontable...) ?
  • Y a t'il une "patente payée" par le restaurateur qui permettrai de sécuriser la voierie ?
  • La législation est-elle respectée ?

 

 

A suivre ...

Antoine BENOIT pour Cap Audresselles